Cet article date de plus d'un an.

Les coulisses de "En Thérapie" : "Un tournage éprouvant" pour Jacques Weber

Jacques Weber incarne dans la deuxième saison de "En Thérapie" un chef d'entreprise. Un tournage intensif mais un voyage intérieur jouissif pour ce comédien tout terrain. Les deux saisons de "En Thérapie" sont disponibles sur Arte. 

Article rédigé par franceinfo - Laurent Valière
Radio France
Publié
Temps de lecture : 602 min
Jacques Weber sur le divan, dans la saison 2 de "En Thérapie". (MANUEL MOUTIER)

Il y a aussi des forces de la nature dans la série En Thérapie. Dans la deuxième saison, Jacques Weber incarne un chef d’entreprise venu acheter les services du psychanalyste Philippe Dayan pour les besoins de sa société, et il finit par dévoiler brique par brique sa vie au Docteur Dayan.

Dans la deuxième saison de En Thérapie, Olivier Nakache et Éric Toledano ont associé des comédiens, et des réalisateurs venus souvent du cinéma d'art et essai. Suzanne Lindon tourne sous le regard de Arnaud Desplechin. Et Nakache et Toledano pensent aussi à Jacques Weber :

"D'un seul coup, on m'a appelé, on m'a dit Nakache et Toledano veulent te voir, on veut te voir pour 'En Thérapie 2'. Ils sont venus me voir avec beaucoup de gentillesse chez moi. Ils m'ont parlé et m'ont donné le scénario. J'ai trouvé cette écriture merveilleuse, extrêmement précise, ténue, informée : on savait de quoi on parlait."

Jacques Weber

à franceinfo

"Et ils me disent : il ne reste plus qu'à convaincre Emmanuelle Bercot que nous avons choisie comme metteur en scène," ajoute Jacques Weber. La préparation avec la réalisatrice Emmanuelle Bercot, avant le tournage, consiste en des lectures à la table. Jacques Weber explique :

"Ce qui était important, c'est qu'elle avait remarqué que j'avais une façon, soit de me mettre en avant, de m’arcbouter, soit de me mettre en arrière, soit de croiser les jambes, soit de gratter mes mains, d'agiter mon alliance. Tout ca, elle l’a repéré. Elle s'en est servie Elle m'a demandé de le restituer, mais sans appuyer, légèrement, par suggestion, par touches impressionnistes."  

"Parier sur la beauté et sur l'extraordinaire diversité du voyage intérieur" 

Ensuite ce fut un tournage éprouvrant pour le comédien. "Éprouvant pour une raison toute simple, purement technique, c'est que nous faisions à peu près un épisode en une journée et demi. Donc vous aviez un texte considérable, une concentration qu'exigeait ce texte puisque vous savez quand même que le plus difficile, le plus beau aussi sans doute, c'est le voyage intérieur. Il est plus difficile de voyager en soi que de voyager en Amazonie", souligne Jacques Weber. 

"Et c'est d'ailleurs sans doute le fait de ce succès qu'a connu 'En Thérapie 1' : c'est de parier sur la beauté et sur l'extraordinaire diversité du voyage intérieur. Mais c'est vrai que ça demande beaucoup, beaucoup, beaucoup de concentration, et que j'ai eu la sensation tout à fait étrange de jouer de midi à 8h du soir sans m'arrêter."  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.