L'empire des séries. "Une Affaire Française", quand la fiction reconstitue l'affaire Grégory

écouter (3min)

L'affaire Grégory, qui a enflammé la France depuis 1984, est adaptée en série avec un casting de choix et une reconstitution juste. Michaël Youn incarne le journaliste colporteur de fake news, Jean-Michel Bezzina, et Laurent Stocker le juge Lambert. Une série en six épisodes, diffusée à partir du 20 septembre sur TF1.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Laurent Stocker incarne le Juge Lambert (CAROLINE DUBOIS)

Mardi 16 Octobre 1984, Grégory, 4 ans, est enlevé au domicile de ses parents à Lépanges-sur-Vologne, dans les Vosges. On retrouve son corps quelques heures plus tard. La reconstitution de l’affaire Grégory est minutieuse dans Une Affaire Française, cette série en six épisodes, diffusée à partir de ce lundi 20 septembre sur TF1.  Les Renault Fuego des années 80, les képis des policiers, Christine Ockrent à la télévision. C’est d’abord l’histoire d’une famille broyée.

L'affaire Grégory, c'est l'histoire d'une famille broyée deux fois.

Jérémie Guez, co-scénariste de "Une Affaire Française"

franceinfo

Jérémie Guez est le coauteur. "Le parti pris a vraiment été la choralité : raconter comment la foudre s’abat sur une famille, le malheur, et comment par un déferlement médiatique et judiciaire, un malheur finit par ne plus appartenir aux gens qui sont les plus touchés par cette affaire."  

La série raconte tous les rebondissements

La vengeance de Jean-Marie Villemin, les appels du corbeau, les journalistes qui relaient de fausses informations. Une série d’abord à charge contre un certain journalisme. Jérémie Guez reconstitue le contexte : "On était à une époque de l’histoire où les outils médiatiques commencent à être très au point, l’information commence à se faire quasiment en continu. La presse a les moyens de dépêcher des gens sur place, et on a les moyens d’interviewer tout le monde, et de rendre compte des réactions à chaud, à une vitesse qui dépasse celle de l’instruction. Donc, c’est cela que ca raconte."

Le juge Lambert se voulait d'abord romancier.

Laurent Stocker, sociétaire de la Comédie-Française, incarne le juge Lambert

franceinfo

Le casting est particulièrement réussi

Les époux Villemin ont certes perdu leur accent vosgien, mais Michaël Youn est surprenant en journaliste qui accuse Christine Villemin. Gérard Jugnot incarne un avocat en collusion avec la presse. Et Laurent Stocker est impressionnant dans le rôle du juge Lambert :   

"J’ai repris des façons de faire de lui, que j’avais vues dans des archives. J’ai regardé à peu près tout ce qui existait. J’ai trouvé que c’était une personne qui était presque proche de l’autisme, ou de ce qu’on pourrait appeler le syndrome d’Asperger. Il est très complexe, car on a dit de lui qu’il avait violé le secret de l’instruction, que c’était un juge qui n’était pas à sa place."

Moi, ce qui m’intéresse dans un personnage, c’est de le défendre. On a dit au juge Lambert, quand il est arrivé : 'Vous allez être tranquille, il ne se passe jamais rien dans les Vosges', et une semaine après, il y avait l’affaire Grégory. 

Le comédien Laurent Stocker

franceinfo

Une Affaire Française, une série traditionnelle dans sa forme, qui n’est pas une contre-enquête.  Mais un regard juste sur une affaire hors du commun. Sur TF1 à partir de ce lundi 20 septembre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'empire des séries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.