L'empire des séries. "Lisey's story", quand Stephen King adapte son propre livre en série

écouter (3min)

Stephen King adapte lui-même son livre préféré "L'histoire de Lisey" en série. L'introspection de la veuve d'un écrivain aux prises avec les démons de son mari. Les premiers épisodes sont disponibles sur Apple TV+.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Julianne Moore incarne Lisey, la veuve d'un célèbre écrivain. (APPLETV+)

En 2006, après une pneumonie qui a failli lui être fatale, le roi du fantastique et de l’horreur Stephen King, l’auteur de Shining, de Carrie et Christine publie ce qui devient son livre préféré et le plus autobiographique : L'histoire de Lisey. Le parcours de la veuve d’un célèbre écrivain qui se retrouve au milieu d’un jeu de piste lancé par son mari décédé et qui lui fait découvrir des territoires fantastiques étranges. Un roman qui parle d’amour, de mariage, d’impulsion créative et d’un méchant fou.

Stephen King a cette fois choisi d’adapter lui-même son roman. Pas en film, mais en série produit par JJ Abrams, le co-créateur de Lost. Julianne Moore incarne Lisey, veuve esseulée dans sa grande maison vide isolée de Cleaves Mills dans le Maine cher à Stephen King, qui passe son temps à ranger les cartons de manuscrit et se détend en s’immergeant dans une piscine.

Julianne Moore est la bouleversante Lisey

La série Lisey’s story en 8 épisodes dont la diffusion débute sur Apple TV Plus démarre fort et de façon impressionniste. Présent et flashbacks s’enchaînent au fur et à mesure que nous ressentons le travail de deuil de l’héroïne. Les souvenirs et les hallucinations luis reviennent : son mariage, un tir sur son mari, les noces au bord de la mer sous les yeux de l’une de ses sœurs. Un jeu de piste semble aussi se mettre en forme de la part de l’écrivain disparu pour sa femme.

Autour d’elle, deux sœurs, dont l’une s’automutile ; un amateur fanatique de l’écrivain qui cherche à récupérer des manuscrits inédits. Bientôt de vieux démons vont littéralement ressurgir. Des territoires nouveaux apparaissent avec des créatures qui n’ont pas peur d’engloutir des humains.

Clive Owen et ses lourds secrets

Le film aux couleurs d’automne est réalisé par l’esthète chilien Pablo Larrain, auteur de Jackie, un film où il montrait déjà une femme tenter de garder sa dignité face à une perte. Ici l’image signée Darius Khondji, le directeur de la photo de Seven et La Plage, est simplement magnifique.

Dommage qu’après deux épisodes forts et émouvants, la machine de la série s’érode. Julianne Moore est comme toujours excellente, et tout en retenue, mais finalement la vedette de la série est bien son mari incarné par Clive Owen et ses lourds secrets : la série aurait tout aussi bien pu s’appeler l’histoire de Scott.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'empire des séries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.