L'empire des séries, France info

L'empire des séries. L'histoire des comédies : "Seinfeld", plus cynique, tu meurs

Chaque jour cet été, Laurent Valière nous plonge dans l'histoire des meilleures séries, et nous donne des idées de séries à voir ou à revoir. Cette semaine, place aux comédies. Dans les années 1990, le comique de stand-up Jerry Seinfeld décoiffe dans la série "Seinfeld" ("sur rien"), héros célibataire new-yorkais à l'esprit mordant qui inspirera nombre de comiques. Les saisons sont disponibles sur Salto.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'acteur Jerry Seinfeld dans la série \"Seinfeld\".
L'acteur Jerry Seinfeld dans la série "Seinfeld". (Sony Pictures Television International)

Une série qui bouscule le monde des sitcoms et annonce Friends cinq ans auparavant. "Une série à propos de rien" : C’est avec ces mots que deux comiques, Jerry Seinfeld et Larry David convainquent la chaine NBC. Et clairement, Seinfeld va faire son beurre des petites choses de la vie, jusqu’à consacrer tout un épisode à un nœud de cravate, ou situer un autre entièrement dans un parking. Jerry Seinfeld est pour de vrai un artiste de stand-up célibataire et caustique de 30 ans fan de céréales, de l’équipe new yorkaise de baseball des Mets et de Superman. Sur le modèle de séries américaines plus anciennes comme le Dick Van Dyke Show, il s’agit au départ de raconter la vie d’artiste et ce qu’il fait entre deux représentations. La série s’ouvre et se referme avec Seinfeld dans un club en train de vaner sur le thème de l’épisode.

Un voisin décomplexé et un loser magnifique

Autour de lui, des amis plus ou moins envahissants, tous inspirés de personnages réels. Kramer, le voisin décomplexé, qui pique dans le réfrigérateur et inventeur de génie, et George Costanza, le loser magnifique ami d’enfance névrosé et malchanceux. Et l’ex, jouée par Julia Louis Dreyfus.

Comme toute bonne sitcom, elle se déroule principalement chez le héros, où trône déjà un canapé ou dans des restaurants, parfois chinois, où on peut s’énerver durant tout un épisode sur l’attente d’une table ! Dans Seinfeld, les personnages sont immoraux. Et on rit de bon cœur lorsque la fiancée de George meurt empoisonnée par la colle des enveloppes de faire part.  Une série cynique. Un héros misanthrope. On est loin du Cosby Show.  Un humour noir à la Woody Allen. Et audacieux : on peut consacrer tout un épisode à un concours d’abstinence sexuelle, sans jamais utiliser le mot masturbation. Neuf saisons, 178 épisodes disponibles sur la plateforme Salto : La série aussi inspiré toute un génération d’artistes de stand-up.  

L\'acteur Jerry Seinfeld dans la série \"Seinfeld\".
L'acteur Jerry Seinfeld dans la série "Seinfeld". (Sony Pictures Television International)