L'empire des séries, France info

L'empire des séries. Kad Merad dans "Baron Noir" saison 3 : "En politique, tout est permis"

La crédibilité est au coeur de la saison 3 de Baron Noir, la série politique qui imagine la vie politique française de nos jours. La série est diffusée chaque lundi sur Canal +. Un rôle en or pour Kad Merad.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Kad Merad (Philippe Rickwaert), François Morel (Vidal) dans Baron Noir Saison 3
Kad Merad (Philippe Rickwaert), François Morel (Vidal) dans Baron Noir Saison 3 (Aurélien Faidy / KWAI / CANAL+)

Il chante dès la première image Philippe Rickwaert, cet homme politique de gauche incarné par Kad Merad dans la nouvelle saison de Baron noir la série politique de Canal + Kad Merad : "Il chante cette chanson "La belle vie", car justement la belle vie arrive. Il vient d’être libéré de toutes ses contraintes, il est éligible à nouveau. Ce n’est quand même pas gagné ! "

Je sais bien qu'il y a eu des réticences à ce que j'endosse ce personnage

Kad Merad

franceinfo

Depuis 5 ans, Baron noir explore de façon fine les arcanes de la vie politique française. Avec un mot d’ordre : crédibilité. François Morel incarne un clône de Jean-Luc Mélenchon, savant et déçu du PS. Le Front National guette. Et une technocrate social-libéral est installée à l’Elysée.

Au milieu de tout cela, malgré ses casseroles, Philippe Rickwaert incarné par Kad Merad repart à l’assaut. L’homme de l’ombre veut prendre désormais toute sa place. C’est le rôle, et le thème politique qui a donné envie à Kad Merad d’endosser ce personnage "On m’avait dit : est ce que tu veux être le rôle principal d’une série politique sur Canal +. Je sais bien qu’au début même au sein de Canal + il y a eu des réticences, en parlant de "cet acteur populaire qui a plutôt tendance à faire des comédies , pourquoi tout d’un coup deviendrait il ce personnage si sombre, si manipulateur, si intense, si intriguant". C’est peut-être cela qui m’a donné envie, il fallait que je prouve quelque chose".

Comme toujours, les calculs politiques sont légion et pour Kad Merad, c’est parfois un enfer d’apprendre les répliques : "C’est infernal. Parfois c’est la compréhension clairement des textes, c’est-à-dire ce que je raconte à ce moment-là. Mes textes sont souvent de grandes tirades, de grands arguments, beaucoup d’argumentation. Il enfonce souvent les propos, il les double, il les dédouble…c’est ça qui est difficile". 

Les hommes politiques ne sont jamais calmes, ils ne dorment jamais

Kad Merad

franceinfo

Pour incarner le personnage, Kad Merad regarde les hommes politiques : "C’est jamais calme ;  ça ne dort pas. C’est toujours en train de réfléchir au coup d’après. C’est assez impressionnant. Cela relève plus du machiavélisme que du jeu d’échec. C’est machiavélique la politique, tout est permis en fait." Cette troisième saison toujours aussi réussie et intelligente est marquée par l’incursion des Gilets jaunes et des réseaux sociaux dans le débat public. On y découvre les façons d’utiliser internet, et que tous les coups sont permis. La vie politique française bien vue en coulisse…  

Kad Merad (Philippe Rickwaert), François Morel (Vidal) dans Baron Noir Saison 3
Kad Merad (Philippe Rickwaert), François Morel (Vidal) dans Baron Noir Saison 3 (Aurélien Faidy / KWAI / CANAL+)