Dans "Le Flambeau", Jonathan Cohen pastiche "Koh-Lanta"

écouter (3min)

Après un pastiche du "Bachelor", Jonathan Cohen retrouve nombre comédiens de "La Flamme" pour un pastiche de "Koh Lanta", pas toujours très fin. Rencontre avec Jonathan Cohen.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
kad Merad, Ramzy Bedia et Jonathan Cohen, candidats du Flambeau. (©Julien Panié – MakingProd / Entre 2 et 4 / Canal+)

Après La Flamme, le pastiche de The Bachelor qui avait fait les beaux jours de Canal+ et de sa plateforme, Jonathan Cohen propose une sorte de saison 2. Cette fois, son personnage d’abruti, Marc, arrive dans un pastiche de Koh Lanta.

Deux équipes de candidats, les nullos et les Mojitos. C’est une surprise car l’an dernier, Jonathan Cohen avait plutôt envie de faire une bachelorette, une femme à la recherche de plusieurs hommes. Jonathan Cohen raconte :

"Absolument. Et en vrai, en développant ça pendant six mois, on s'est rendu compte qu'on tournait clairement en rond. Donc j'appelle à la rescousse deux nouveaux auteurs. L’un des deux me demande si on a pensé à faire une émission d'aventure et là, les idées ont commencé à fuser tout de suite." 

Le Flambeau est tourné à la façon de Koh lanta, présentée par Jerome Commandeur. Koh Lanta dont Jonathan Cohen est amateur : "Je l'ai beaucoup regardé à un moment donné. C'est du petit lait à parodier : ils ont faim, ils ont froid, ils sont fatigués, ils sont poussés à bout, ils font des épreuves complètement folles. Je me dis que ça, mettre des acteurs dedans, des personnages, c'est exceptionnel".

Dans Le Flambeau, on retrouve plusieurs candidats de La Flamme : Camille Chamoux en jeune femme nue toujours pixelisée, Leila Beikthi en psychopathe, le savoureux docteur interprété par Pierre Niney, mais aussi des nouveaux méconnaissables. Kad Merad en patoche jovial, Gérard Darmon en aventurier chevronné et Thomas Scimeca en complotiste… 

"Je trouve que c'est un personnage assez moderne : complotiste qui remet tout en cause et tout, précise le réalisateur. On trouvait ça intéressant de s'en amuser aussi un peu. On a un personnage d'influenceur qui a totalement conscience de comment ça se passe sur les réseaux et qui lui, veut créer du buzz. Qui va faire semblant de s'énerver. Ce sont des gens qui ont compris que les émissions de téléréalité, c'est un business. Donc ça peut leur permettre d'avoir des contrats, d'être remarqués, de se dire wow ! Ils peuvent changer de vie".

Si cette nouvelle saison marche, Jonathan Cohen a du pain sur la planche. Il apprécie ce genre d’émission… "J'aime bien Top Chef et j'aime bien la Star Ac. Si on veut s'amuser à faire des parodies, il y a de quoi faire".

Ce n’est pas hyper fin. Le Flambeau, c’est à partir de lundi 23 mai sur Canal +.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.