Cet article date de plus de neuf ans.

Stéphane Le Foll, le fidèle hollandais

écouter
L'info politique, 24 heures après la conférence de presse de François Hollande, c'est la satisfaction de ses troupes. Les plus anciens des hollandais retrouvent les qualités de leur champion. Exemple avec Stéphane le Foll, ancien directeur de cabinet de François Hollande au PS, aujourd'hui ministre de l'agriculture. Il était notre invité, sur LCP, avec le Monde et l'AFP.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Extraits de "Questions d'info"

Stéphane Le Foll, c'est vraiment un historique
chez les amis de François Hollande. Celui qui a toujours cru au grand destin du
premier secrétaire dont il était l'exécutant. Ce grand oral, l'ancien conseiller politique le
réclamait, à corps et à cris.

J'attendais depuis déjà un moment l'idée de
cette rencontre avec les Français sur une explication et sur la pédagogie, je
l'ai dit il y a 15 jours à peu près, sur cette question qui consiste à dire que
la réponse qu'on doit apporter, c'est la réponse à une question que les
Français se posent : " vous êtes sûr que les choix que vous faites
vont nous permettre de sortir de la crise dans laquelle on est ?
 "

Et la réponse est oui, évidemment, pour Stéphane Le
Foll.

" J'ai trouvé François Hollande comme je
pouvais l'imaginer, à la fois pédagogue, éminemment politique sur les choix qui
ont été les siens, dans la manière dont il assume ses choix, et en même temps
serein.
 "

Et rassembleur, rajoute le ministre. Un changement
stratégique qui vise peut-être le centre, et François Bayrou. Réponse de Stéphane
Le Foll.

Là on a eu un choix stratégique qui se
confirme. Est-ce que ça doit élargir ? En tout cas, ça confirme le cœur de
ce qu'était la ligne politique de François Hollande... et si ça élargit l'intention
ou les intentions de certains, je ne vais pas m'en plaindre.
"

Gouverner avec François Bayrou c'est possible un
jour ?

La question ne se pose pas encore. Ce n'est pas
parce que François Bayrou a dit qu'il avait trouvé le président de la
République, je ne sais pas exactement la phrase, mais plutôt convaincant et
bon, avec les bonnes lignes, est-ce que ça fait d'autant pour François Bayrou
un ministre ou un membre du gouvernement ? Non. On n'en est pas là.
 "

D'autant que le rassemblement passe aussi par des
écologistes qu'il faut ménager.

" Je pense qu'on a à être attentif pour éviter
les clashs. Je l'ai dit, d'ailleurs j'avais demandé à ce que dans la motion du
Parti socialiste soit bien écrit le fait que le PS devra prendre
très vite en charge un élément de coordination de la gauche et des écologistes.
Il n'existe pas en ce moment ce lieu de coordination, de discussion. Et je le
dis vraiment, pour avoir eu une expérience de directeur de cabinet pendant la
gauche plurielle, je pense qu'on a besoin de ce lieu de discussion.

Sous la responsabilité du premier ministre ou du
président de la République ?

Sur la responsabilité du premier secrétaire  "

Stéphane Le Foll ministre de l'agriculture... un
portefeuille qui ne l'empêche pas de dire ce qu'il pense des enjeux politiques.
Un vieil ami parfois nostalgique de François Hollande.

Bien
sûr qu'il y a des gens qui sont arrivés depuis, je l'ai bien constaté, je ne
suis pas... Je ne suis pas là pour faire la comptabilité, ni faire de la
sélection. J'essaye de garder un rapport avec François Hollande qui est celui
que j'ai eu, mais totalement différent maintenant. Parce que ça ne peut plus
être la même chose, donc les choses vont changer, il est devenu Président de la
République. C'était un engagement que j'ai porté pendant suffisamment longtemps
pour m'en satisfaire et donc m'adapter à cette situation.
 "

Stéphane Le Foll ministre de l'agriculture,
hollandais historique, invité de "Questions d'info".

L'intégralité de cet entretien est diffusée à 19h30 sur la chaîne parlementaire
avec le Monde, l'AFP et France Info.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.