Cet article date de plus de six ans.

L’UMP fait salon

écouter (10min)
Après François Hollande et Manuel Valls, c'est aux ténors de l'UMP de défiler au Salon de l'agriculture. La porte de Versailles lieu de passage obligé alors que le FN dispute à l'UMP une partie de son électorat. Un sondage donnait hier le Front national en tête des prochaines élections départementales dans un mois.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Et l'ombre du FN plane désormais sur toutes les visites politiques depuis l'ouverture du salon. À gauche comme à droite, chacun y va de sa mise en garde. François Hollande samedi, Manuel Valls hier. Et les ex-chiraquiens aujourd'hui. Hasard du calendrier, Alain Juppé a croisé Bruno Le Maire ce matin. Et à gauche comme à droite, le constat est partagé : oui le FN est aux portes du pouvoir. L'argumentaire aussi : c'est la politique agricole commune qui a sauvé l'agriculture française. Autrement dit, le discours anti-européen de Marine Le Pen est contraire aux intérêts paysans. Mais la stratégie politique pour contrer le FN, elle, diverge toujours à l'UMP.

Le Salon de l'agriculture réactive le douloureux débat provoqué par la législative partielle du Doubs. Alain Juppé aurait voté à titre personnel pour le candidat socialiste... Pas Bruno Le Maire partisan du "ni-ni", ni Front National, ni PS. Bruno Le Maire qui n'a pas croisé en revanche Xavier Bertrand également présent aujourd'hui au salon de l'agriculture, plus que jamais "the place to be" à l'UMP. Demain, ce sera au tour de Nicolas Sarkozy, puis de son ancien Premier ministre François Fillon, avant la visite jeudi de Marine Le Pen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.