L'édito politique, France info

JO 2024 ou exposition universelle 2025 : le choix de Paris

La France doit-elle choisir entre les Jeux Olympiques de 2024 et l'Exposition Universelle de 2025 ? La question va se poser de plus en plus dans les semaines et les mois qui viennent car beaucoup pensent que Paris ne pourra pas courir les deux lièvres en même temps.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(La mairie de Paris devra choisir entre la candidature aux JO en 2024 ou à l'exposition universelle 2025 © Maxppp)

Il n'y a qu'à voir, la conférence de presse organisée ce matin par les partisans de l'exposition universelle a été ajoutée au dernier moment à l'agenda. Jean-Christophe Fromentin, le président du comité de candidature, qui est aussi député-maire de Neuilly sur Seine ne voulait surtout pas laisser l'avantage médiatique à la candidature de Paris aux JO. Le comité français du sport à l'international remettait le résultat de son enquête d'opportunité ce matin.

Jean Christophe Fromantin fait référence à cette interview donnée par François Hollande le 6 novembre sur TF1... Mais le hic, c'est que le chef de l'Etat ne s'était pas prononcé seulement en faveur de l'exposition universelle : "Oui la France va déposer sa candidature pour l’exposition universelle de 2025. Et pour les Jeux Olympiques de 2024, je suis favorable à ce que Paris dépose sa candidature" .

Le président de la République qui soutient les 2 candidatures. C'est une promesse embarassante aujourd'hui. Il n'y a qu'à écouter Anne Hidalgo. Il y a 2 jours sur BFM TV, la maire de Paris entonnait une musique un peu différente : "Je pense qu’à un moment, il faudra choisir. Aujourd’hui, mon inclinaison, mon cœur est plutôt pour le sport et les Jeux ". Et Anne Hidalgo a annoncé ce matin qu'elle dirait au mois d'avril si Paris est candidate aux JO de 2024. Ce qui laisse très peu de temps aux partisans de l'exposition universelle pour renverser la vapeur.

Ca n'est pas du tout la même chose. Les Jeux Olympiques, c'est clinquant, ce sont 2 semaines d'épreuves. Un événement médiatique planétaire retransmis par toutes les télévisions du monde. Mais au final, c'est assez rarement rentable à l'heure où les finances publiques sont à sec. Une exposition universelle. Cela dure 6 mois. On y accueille beaucoup plus de monde : 70 millions de visiteurs étaient venus à la dernière à Shanghai. Et c'est un projet qui laisse des traces plus durables dans le paysage. La tour Eiffel, le Grand palais, le petit palais ou encore le musée d'Orsay. Cherchez une trace des derniers JO à Paris en 1924. A part le stade de Colombes, vous n'en trouverez pas. On devrait etre fixé avant à l'été avec le dépot ou pas de la  candidature pour les JO de Paris en 2024.

(La mairie de Paris devra choisir entre la candidature aux JO en 2024 ou à l'exposition universelle 2025 © Maxppp)