L'auto, France info

X4 : encore de nouvelles gammes chez BMW

Encore un nouveau modèle dans la gamme BMW : le X4. Les gammes du constructeur bavarois ne cessent de s'étendre et de se multiplier. Finalement, pourquoi pas ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les nouveaux modèles BMW X4 présentés en avril à New York © MaxPPP)

Encore un nouveau modèle, dans la gamme BMW. Le constructeur allemand n’en finit pas de multiplier les modèles : il y a aujourd’hui 24 gammes chez BMW, soit trois fois et demi plus qu’il y a 20 ans.

Ce nouveau X4, c’est quoi ? C’est un 4 X 4 de la série X3 ; mais plus haut, et surtout avec un arrière "tronqué" comme un coupé. Cela donne un modèle assez "frime" avec un look très typé et un aspect plus musclé, plus agressif.

De la frime plus que de l'utile

Toutes ces déclinaisons de carrosserie, est-ce que cela donne chaque fois de bonnes voitures ? Exemple avec le nouveau X4. Intrinsèquement, c'est une bonne voiture : c'est-à-dire qu’il tient très bien la route, qu’il est extrêmement agréable à conduire, qu’il possède un équipement technologique dernier cri. Le X4 arrive à être presque aussi habitable que son "grand frère" – le X6 – tout en en faisant 20 cm de moins, en pesant 15 à 18% moins lourd et en coûtant 30% de moins. Donc, la proposition peut paraître intéressante.

Après, quelle est en soi la pertinence d’un gros 4 X 4 avec une carrosserie de coupé, à l’arrière ? C’est assez peu évident... C’est un concept plus "frime" que franchement utile. Mais manifestement il y a des amateurs puisque le "grand frère" – le X6 – se vend très bien et que c’est un modèle "phare", dans la gamme BMW.

De nouveaux modèles moins chers à concevoir

Ces modèles ne coûtent pas très cher à concevoir puisqu'ils "récupèrent" la plus grande partie de leurs composants de modèles déjà existants. Et, à partir du moment où ils se vendent, c’est "tout bénéfice", pour le constructeur. 

Après, je ne vous dirais pas que tous ces modèles "dérivés", qui "croisent" tous les types de carrosserie que vous pouvez imaginer (les 4 X 4 qui deviennent des coupés, les coupés 4 portes, etc...) sont forcément des succès. Il y a, par exemple, la Série 5 GT : une grosse berline Série 5, avec un arrière incliné, et un hayon : hormis en Belgique. En termes de ventes, c’est un bide total !

Un succès pour BMW

Mais dans l’ensemble cette offre démultipliée et ce feu d’artifice incessant de nouveaux modèles, c’est plutôt très positif, pour BMW. Et ça participe au succès croissant du constructeur, qui a doublé sa production, par rapport à 1997, c'est un record !

Et c’est pourquoi, quand vous voyez le nouveau patron de PSA Carlos Tavares qui veut réduire le nombre de modèles chez Citroën et Peugeot et qui l'annonce, vous pouvez avoir des doutes sur la pertinence de sa stratégie.

(Les nouveaux modèles BMW X4 présentés en avril à New York © MaxPPP)