Cet article date de plus de dix ans.

Une voiture à 2 500 € : rêve ou réalité ?

écouter
Hier,il a beaucoup été question du projet de Renault de construire une voiture à 2 500 €. Ce qui relance le débat sur la voiture à très bas prix.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ne rêvez pas !
La voiture très peu coûteuse, à 2 500 €, ce n’est pas pour chez « nous » – dans les pays occidentaux !
Si elle arrive, ce sera une voiture, conçue pour les pays émergeants, construite dans les pays émergeants, et qui pourrait coûter, sur place, 2 500 €.
Mais, dans « nos » pays, une auto neuve à 2 500 €, c’est une utopie.
Avec les normes, les réglementations, pour la vendre en Europe, il faudrait « reprendre » sa conception. Changer des pièces, des matériaux.
Le prix « plancher » pour une voiture neuve, en Europe, se situe aux alentours de 5 500 € .
Donc, on ne descendra guère au-dessous du prix de base de la Logan : 7 700 €.

Avec la Logan, on n’est pas loin de la voiture « plancher » .
Qu’est-ce que vous pourriez lui enlever pour obtenir une voiture moins chère ?
Des performances – elle n’est pas obligée de rouler à 160.
De la longueur Elle pourrait être plus petite.
Mais, vous allez difficilement pouvoir gratter sur : l’équipement, la sécurité – qui est déjà inférieure à ce que propose les voitures modernes –, le design, la finition : tout cela est calé au minimum.
Vous pourriez avoir une voiture un peu plus courte, un peu moins rapide. Mais, au final, pas tellement moins chère.
Et est-ce qu’elle plairait ? Car ce que nous voulons, en Europe – bien sûr –, c’est le prix le moins élevé possible. Mais, surtout, un bon rapport prestations / prix.
D’ailleurs, dans les Logan, la version qui ne se vend quasiment pas, c’est celle de base, sans direction assistée, à 7 700 €.

Donc : pas de voiture à 2 500 ou 5 000 € sur nos marchés .
A moins, bien sûr, d'opter pour une voiture d’occasion !
Ces dernières années, avec la perte de valeur accélérée des voitures et – globalement – leur vieillissement qui est meilleur, ce n’a jamais été une aussi bonne période pour acheter une auto d’occasion.
A 2 500, ou à 5 000 €.

 

Des GPS bientôt plus précis
Cela, grâce aux nouveaux satellites européens Galileo, lancés fin octobre.Et qui se trouvent à 23 000 km d’altitude.
L’atout de ces nouveaux satellites : offrir dans le futur de nouvelles applications. Et permettre une localisation – au mètre près, contre 15 à 30 m pour les GPS actuels – et plus précise, aussi, dans les régions montagneuses.

L’automobile se porte mal en Grande-Bretagne
Le marché automobile anglais aura « perdu » 500 000 ventes annuelles de voitures, depuis le début de la crise.
Spécificité de la crise sur le marché anglais : une très forte descente en gamme, avec une demande qui se concentre sur des modèles moins chers. Ce qui n’est pas le cas dans les autres pays d’Europe.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.