L'auto, France info

Rouler en voiture électrique ? Oui, mais dans 20 ans

Les Français se voient bien rouler en voiture électrique, mais pas avant 20 ans, explique aujourd'hui Denis Astagneau.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les Français souhaitent attendre encore avant de conduire en voiture électrique © Michael Gottschalk / Contributeur / GettyImages)

 Les Français ont bien reçu le message de la Cop 21, la conférence sur l’environnement et ils s’intéressent de plus en plus aux motorisations de demain si l’on en croit le baromètre TNS Sofrès d’Aramisauto.com.

7 français sur 10 se voient bien rouler en voiture électrique ou hybride d’ici une vingtaine d’années

Les deux tiers des automobilistes interrogés considèrent que l’électrique est un gage de respect pour l’environnement, mais aussi un confort de conduite, le silence notamment.

Alors pourquoi ne franchissent-ils pas le pas ? Le tout électrique représente toujours moins de 2% du marché en France comme en Europe, Norvège exceptée et l’hybride à peine 5%.

Les ¾ des Français interrogés estiment que la voiture autonome est associée à la perte du plaisir de conduire

Même si plus de 8 sur 10 affirment qu’à bord d’une voiture autonome, ils resteront attentifs à la route. Ils ne font pas confiance à la fiabilité électronique. Et ils pensent à la quasi-unanimité que le permis de conduire restera encore nécessaire pour monter à bord.

Dans l’immédiat, les Français restent très attachés à leur voiture, les deux tiers pour aller travailler et selon un autre sondage, 45% des spectateurs de l’Euro prendront une voiture particulière pour se rendre au stade. Mais là, les grèves des transports y sont peut-être pour quelque chose.

(Les Français souhaitent attendre encore avant de conduire en voiture électrique © Michael Gottschalk / Contributeur / GettyImages)