Cet article date de plus d'onze ans.

Radars : les 10 questions que vous vous posez

Les contrôles radars ne cessent de se multiplier. Tout ce qu'il faut savoir sur la façon dont sont dressés ces PV d'excès de vitesse. Voire, éventuellement, de les contester si vous avez de sérieuses raisons de le faire.
Article rédigé par Jean-Rémy Macchia
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Franceinfo (Franceinfo)

Quelle est la vitesse retenue ?
 Léger décalage, volontaire,  entre la vitesse lue et la vitesse retenue.
Pour un radar fixe, jusqu'à 100 km/h, 5 km/h sont enlevés ; au-delà de 100 km/h, c'est -5 %.
Vous roulez à 75 ; vitesse retenue : 70 km/h.
Ou vitesse de 136 km/h (pour 130), vitesse retenue de 129 km/h : pas d'infraction. Mais, au-delà de 137 km/h "réels" : amende !

A qui est adressée la contravention ?
Au titulaire de la carte grise : il est responsable "pécuniairement".
C'est-à-dire que, si la contravention n'est pas contestée, ce sera, en dernier ressort, à lui de payer l'amende.

Peut-il y avoir des circonstances atténuantes ?
Non !
Aucune circonstance atténuante à un excès de vitesse. Même en cas d' urgence ; ou d' avion à prendre.

Une vitesse ponctuellement plus élevée est-elle admise ?
Non plus !
L'argument : "J'ai dû accélérer un peu pour doubler ", n'est absolument pas recevable.

Que se passe-t-il si une autre voiture apparaît sur la photo ?
Relevé non valable : pas d'amende !
A priori, toutes les photos qui comportent plus d'une voiture sont écartées. Mais pas à 100% : une raison pour demander la photo.

Comment contester l'infraction ?
Il faut remplir le formulaire joint à l'avis de contravention. Et "consigner" une somme d'un montant égal à l'amende : 68 ou 135 € !
Cela, dans les 30 jours après la date d'envoi du PV !

Contester le PV, juste pour "tenter sa chance", est-ce une bonne tactique ?
Aucun intérêt ! Même si vous trouvez le système très injuste. Seuls des faits concrets permettent de voir votre contestation aboutir.

Est-on obligé de dénoncer le conducteur ?
Pas du tout !
Le titulaire de la carte grise n'est pas dans l'obligation de dénoncer le conducteur qui était au volant.
S'il veut contester l'amende parce qu'il n'était pas au volant de sa voiture lors de l'excès, il doit juste prouver qu'il ne pouvait pas se trouver à l'endroit du radar, au moment du contrôle.
Avec des preuves solides : un certificat médical, une attestation d'employeur, une facturette de carte bleue qui établisse que vous étiez dans un magasin éloigné, au moment de l'infraction.

Les nouveaux radars embarqués dans des voitures sont-ils entrés en activité ?
Les radars qui flashent, à partir de voitures banalisées qui roulent dans la circulation sont encore en test, pendant tout l'été.
Ils ne dresseront de PV réels, qu'à partir de l'année prochaine.

Et les radars tronçons ?

Eux calculent une vitesse moyenne, sur toute une longueur de route.
Il y en a déjà deux en activité depuis fin juin.
Il y en aura dizaine, d'ici la fin de l'été.

La collection du carrossier Heuliez vendue aux enchères ce week-end
Dans le cadre de la course "rétro", le "Mans Classic".
Tous les prototypes de ce carrossier qui a œuvré pendant 84 ans pour les autocars, et pour les constructeurs automobiles, vont être vendus. Car Heuliez a été restructuré.
41 voitures jamais vues dans les rues, aux aspects étranges, seront cédées au plus offrant.
 

A lire cet été, deux BD, publiées chez Glénat
Deux BD, autour de la compétition automobile.

  • Une sur le Grand Prix d'Allemagne mythique de 1957, où le pilote Fangio, a remporté une victoire insensée, pour son 5ème titre de champion du monde !
    Ca s'appelle : "Nürburgring 57 ".
  • le second, "Trajectoires " : qui retrace la vie d'un passionné de sport automobile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.