Cet article date de plus de sept ans.

Mondial de l'auto : bientôt des voitures qui se conduisent toutes seules ?

écouter (5min)
Une des vedettes de ce Mondial de l'auto, à Paris : la voiture autonome. Celle qui est capable de "se conduire" seule !
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (© Daimler  Mercedes Classe S conduite autonome)

Il est beaucoup question, dans les coulisses de ce Mondial 2014, de la voiture autonome ; celle qui permet une conduite entièrement automatisée, sans plus aucune intervention du conducteur. Vous me direz : quelle est l'utilité d'une voiture qui n'a plus besoin de conducteur ? Une meilleure sécurité – en tout cas, selon les défenseurs de ce projet. Pourquoi ? Parce que, neuf accidents sur dix sont dûs à des erreurs humaines : fatigue, distraction, erreurs de perception ; erreurs de réflexes ; ou des gestes maladroits, lorsque votre voiture perd sa trajectoire. Vous supprimez le facteur humain : vous supprimez neuf causes d'accidents, sur dix ! Enfin, en théorie...

Une automatisation en vue d'une meilleure sécurité

Dans la réalité, les choses ne sont pas aussi simples. Vous supprimez l'erreur humaine, donc l'aléa humain. Mais vous introduisez l'aléa technique ; parce qu'une technologie, même très au point, n'est pas totalement "zéro défaut" ! Et puis, vous supprimez aussi le "jugement humain" – l'appréciation du conducteur. Or, le conducteur ne fait pas que des erreurs : il choisit, aussi ; il a du discernement. Que va-t-il se passer, avec cette conduite déléguée à la "machine", lorsqu'il y aura un "conflit de sécurité" ? C'est-à-dire que la technique devra choisir entre : sauver votre voiture, ou sauver l'autocar qui arrive en face ? Ce sont des situations qui sont inextricables, pour la "machine".

Cette conduite 100% automatisée est prête 

Les premiers prototypes de voitures autonomes – capables de rouler sans l'intervention d'un conducteur – remontent à plus de 20 ans ! J'en ai conduit une. C'était une Saab 9000, sans volant ; et c'était assez impressionnant – cela remonte, pércisément, à 1991. Et puis, regardez tous les systèmes d'aide à la conduite, ou d'automatisation de la conduite : ils se sont multipliés !

D'abord, le régulateur de vitesse ; qui, depuis quelques années, est capable d'ajuster votre vitesse pour que vous ne vous rapprochiez pas trop de la voiture qui vous précède. Ensuite, le système d'alerte au franchissement involontaire de ligne blanche. Un système qui, aujourd'hui, va plus loin : il fait tourner le volant ; pour vous remettre en ligne, si vous vous écartez de votre file. Combinez tous ces systèmes : vous avez les ingrédients d'une conduite totalement automatique. 

D'ailleurs, la conduite 100% automatisée existe déja. Mercedes, depuis l'an dernier, propose un système de conduite autonome, en embouteillages – jusqu'à 30 km/h.Et, aujourd'hui, BMW propose un système qui va jusqu'à 60 km/h. 

http://www.mondial-automobile.com

Jusqu'au 19 octobre

De 10 heures à 20 heures

Nocturnes chaque Jeudi et Vendredi jusqu'à 22 heures

Entrée :

14 € / adulte

8 € / jeune (10-25 ans) ; gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.