Cet article date de plus de quatre ans.

L’auto. Le Touareg 2018, troisième génération, plus allongé, plus léger et plus connecté.

écouter (3min)

Plus élancé et plus dynamique, le nouveau Volkswagen Touareg 2018 entend bien conforter sa position de SUV luxueux et technologique.

Article rédigé par
Serge Martin - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Volkswagen Touareg,un succès économique pour la firme allemande et une troisième génération prometteuse. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Synonyme de sable, de désert et par conséquent d’aventure, le nom Touareg fait à lui seul rêver.

Un nom ensoleillé pour un véhicule taillé pour l'aventure confortable. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Créé pour devenir le porte étendard de la marque Volkswagen, à savoir son SUV le plus cher, le plus luxueux de sa gamme mais aussi le plus technologique, ce Touareg est à même de faire rêver tout amateur de beau véhicule.

Une troisième génération pour le SUV le plus luxueux de la marque allemande arrivé à pleine maturité. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Le Touareg 2018, un SUV à l’âge de la maturité

Si depuis son apparition en 2002 la firme allemande joue sur du velours, surtout après en avoir écoulé un million d’unités à travers le monde, les responsables de Volkswagen n’ont guère d’inquiétude à avoir avec l’arrivée de cette 3eme génération.


Un Touareg 2018 encore plus affiné, plus sophistiqué et surtout plus connecté.
Pour son chef de produit, Thibaut Rose au micro de franceinfo, cette version 2018 du Touareg représente la quintessence de ce SUV parvenu à maturité.

De plus en plus sophistiqué mais toujours aussi confortable. (ADRIEN CORTESI VOLKSWAGEN POUR FRANCE INFO)

Un SUV plus sophistiqué et plus élaboré

D’un design renouvelé, plus affiné, ce nouveau Touareg présente des lignes plus élancées tout en gardant cet avant viril doté d’une énorme calandre qui de loin, permet de le reconnaître immédiatement.


Plus sophistiqué vu de l’extérieur, plus travaillé à l’intérieur, la version 2018 de ce Touareg gagne en contenu technologique notamment en systèmes d’aide à la conduite.

Un arrière qui n'est pas sans faire penser à l'un de ses concurrents allemands. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Le Touareg 2018, un côté Porsche Cayenne

Ayant perdu quelques millimètres en hauteur, ce Touareg 2018 a en revanche gagné quelques centimètres en longueur, 8 cm très exactement. Un léger allongement qui contribue à lui conférer cet aspect plus effilé et plus sportif aussi.
Une nouvelle silhouette qui permettrait presque de le confondre, de loin et vu de derrière, avec un autre SUV allemand né du côté de Stuttgart…

Deux superbes cadrans ornent le nouveau tableau de bord de ce Touareg 2018. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Bientôt un Touareg électrique

A son bord, rien à redire. C’est le luxe et la qualité de finition allemande ! On ne peut qu’être impressionné par ses deux écrans de 12 et 15 pouces, un ensemble double écran nommé Innovision Cockpit, de série sur ses finitions luxe Carat Exclusive et R-Line Exclusive, sans oublier un confort des plus appréciables.


Il faut dire que sur cette version d’essai, la seule disponible pour le moment, à savoir un V6 3.0 TDI de 286 ch R-Line Exclusive à quand même 80.000€ rien n’a été laissé au hasard, jusqu’à des sièges massants… Il sera intéressant de la comparer avec les autres versions dont les prix doivent débuter à 56.000€.

Un modèle électrique devrait, dès 2020, venir compléter la gamme de ce nouveau Touareg. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

La gamme 2018 s’étoffera dès l’an prochain avec une puissante version V8 TDI dans des déclinaisons 231 et 286 ch puis avec un modèle électrique annoncé pour 2020 dont on ne connait bien sûr pas encore le prix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.