Cet article date de plus de six ans.

L'auto. Les belles carrosseries du Salon de Genève

Le salon de Genève ferme ses portes ce soir en ayant accueilli, comme chaque année, plusieurs centaines de milliers de visiteurs au milieu des belles carrosseries. 

Article rédigé par France Info, Denis Astagneau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Une Maserati Gran Turismo GT Sport édition spéciale au Salon de Genève 2017.  (HAROLD CUNNINGHAM / GETTY IMAGES EUROPE)

Peut-être a-t-on été injuste avec ce salon de Genève en le présentant uniquement comme le salon des chromes et des gros moteurs essence. Certes les constructeurs et les préparateurs se sont lâchés, mais ils n’ont pas pour autant mis l’automobile propre de côté. Notamment parce qu’ils savent que le diesel a décidemment du plomb dans l’aile et qu’il faut se préparer à la transition. Exemple chez les premiums allemands avec Marc Langenbrinck le président de Mercedes Benz France.

Le succès de Zoé tempère les soucis actuels de la marque au losange

L’avenir est dans le tout électrique, ce n’est pas Renault qui va dire le contraire puisqu’une voiture sur quatre vendue en Europe est une Zoé. Un succès indéniable dans un marché encore restreint, qui met un peu de côté les soucis avec les émissions de diesel. Thierry Koskas s’occupait justement des voitures électriques chez Renault. Il est maintenant le directeur commercial de la marque au losange.

En projet, un pneu intelligent

Et puis projetons nous encore davantage : voiture électrique, autonome forcément et donc, tant qu’elle reste sur terre, pneu intelligent. Chez Goodyear, un prototype est présenté par Percy Lemaire, responsable pneu tourisme.
Pour voir tout cela fonctionner dans la réalité, il va falloir attendre encore plusieurs salons de l’auto de Genève.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.