L'auto, France info

L'auto. Le SUV Peugeot 3008, star du dernier mondial de l'automobile

Denis Astagneau vient d’essayer l’une des vedettes du dernier mondial de l’automobile, le crossover Peugeot 3008.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le crossover Peugeot 3008, star du dernier mondial de l\'automobile à Paris.
Le crossover Peugeot 3008, star du dernier mondial de l'automobile à Paris. (CHESNOT / GETTY IMAGES EUROPE)

Cette star n’est pas un concept car, pas un bolide de luxe non plus

C’est tout simplement le Peugeot 3008 que Monsieur et Madame Tout-le-Monde peuvent acheter dans les concessions du lion. Il fallait voir les visiteurs du salon s’agglutiner autour des modèles exposés sur le stand Peugeot. Pourtant, allez-vous me dire, le 3008, on le connait depuis 2009. A l’époque il hésitait entre monospace, break surélevé et faux 4X4. Aujourd’hui, le choix ne se discute plus. C’est bien un crossover, un SUV si vous préférez, avec un capot marqué et une calandre verticale. Mais en plus, il est élégant, ce qui n’est pas le cas de tous ses concurrents. Et dynamique, avec des lignes tendues.

Le plus innovant est à l’intérieur

Alors que la plupart des crossovers sont d’un classicisme assez déprimant avec plastique dur et cadrans à aiguille, le cockpit du 3008 ressemble à un poste d’orgue électronique. Avec justement quelques touches piano dont on joue pour piloter plus rapidement le grand écran, également tactile. L’autre écran, celui des compteurs se situe au-dessus du petit volant. La marque du plaisir de conduite des Peugeot actuelles. Et il est réel ce plaisir, car le 3008 vire à plat, même si c’est au détriment du confort : les suspensions sont plutôt raides.

En tout cas, Carlos Tavares, le Président de Peugeot et Citroën, est fier de son premier bébé, qui élargit la clientèle du milieu de gamme de la marque au lion.

Le 5008 subira les mêmes transformations que le 3008 dans quelques mois

Et donc, c’est confirmé, les crossovers sont là pour durer. Il n’y a plus de monospace dans la gamme Peugeot. Ils sont désormais l’apanage de la gamme Citroën.  

Côté tarif, bonne surprise à la base. Avec toutes ses fonctionnalités, le 3008 est à peine plus cher que l’ancien. A partir de 26 000 € en 130 chevaux essence avec un trois cylindres silencieux et sobre. Mais, attention à la tentation, il peut monter à plus de 40 000 € sur les versions luxe.

 

Le crossover Peugeot 3008, star du dernier mondial de l\'automobile à Paris.
Le crossover Peugeot 3008, star du dernier mondial de l'automobile à Paris. (CHESNOT / GETTY IMAGES EUROPE)