L'auto, France info

Il y a 50 ans, au salon de Genève : la Renault 16…

Nous sommes en plein salon automobile de Genève. Il y a 50 ans, à ce même salon, était présentée une voiture qui a marqué l’histoire automobile ; tant elle était peu conventionnelle… !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(R16 © Renault)

La Renault 16 : ne vous fiez pas à ce qu’elle peut inspirer aujourd’hui !

A sa sortie, en 1965, c’était une voiture non pas révolutionnaire, comme une Citroën DS ; mais très novatrice ; qui interpellait ; et qui dérangeait.

Pourquoi ? Parce qu’avec son hayon, à l’arrière, elle bousculait tout ce qui se faisait jusque-là !

Aujourd’hui, une berline avec une cinquième porte, à l’arrière, ça semble totalement naturel ; mais, en 1965, c’était tout, sauf conventionnel.  Ça sentait même la provocation...

Un hayon qui est venu tout chambouler

D’habitude, les hayons, c’était réservé aux breaks – et encore, les breaks de l’époque, souvent, ils avaient deux portes battantes !

Mais sur une berline : SCAN-DA-LEUX – surtout sur une berline un tant soit peu haut de gamme !

En plus, la R 16, elle avait une banquette escamotable, pour agrandir le volume du coffre (là aussi, c’est archi courant, aujourd’hui, mais c’était sacrément novateur, à l’époque !)

Et puis, c’était une traction avant : technique assez moderne, en 1965.

Comme autre innovation, la R 16 a été LA première voiture, au monde, à offrir une boîte automatique pilotée par électronique.

Le fait qu’elle ait fait scandale, à sa sortie, ne l’a pas empêchée d’être construite pendant 14 ans ; et de connaître un très grand succès : 1.850.000 exemplaires !

Et la R 16 a été le premier grand succès de Renault, après-guerre, dans la catégorie des grandes berlines.

(R16TX © Renault)
 

(R16 © Renault)