Cet article date de plus d'onze ans.

Distances de sécurité : elles sont tellement utiles !

La notion de "distance sécurité" est rabâchée depuis l'auto-école. Et, dans les faits, elle est peu respectée. Parce qu'on a toujours l'impression que l'espace qu'on laisse avec la voiture qui précède est largement suffisant.
Article rédigé par Jean-Rémy Macchia
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Cette fameuse "distance de sécurité", on ne l'augmente pas assez, au fur et à mesure que la vitesse s'accroit.
Mathématiquement, il faudrait le majorer d'un peu plus de 5 mètres, dès que l'on gagne 10 km/h.
A 90 km/h, au moins 50 mètres, entre deux voitures.
Et à 130 km/h : 75 m.
Dans les faits, on ne va pas compter en distance mais en temps, entre la voiture qui vous précède, et la vôtre.

Il faut deux secondes, minimum, entre deux voitures !

Qu'est-ce que "couvre" cette distance de sécurité ?

C'est la distance, dont vous avez besoin, pour réagir, en cas d'imprévu.
Réagir, ça veut dire : temps de compréhension, + temps de réaction.
Et le léger délai pour l'entrée en action des freins : une demi-seconde.
Votre temps de "perception-réaction" :  1,5 seconde, avant le début de  votre réaction effective.
Cela paraît énorme ? Pas du tout !
Le temps que l'information visuelle "monte" au cerveau, qu'elle soit décryptée, interprétée, comprise, il faut une seconde.
Ensuite, utiliser, retranscrire, cette information, pour en faire une action sur les commandes de la voiture, c'est encore une demi-seconde.
Donc : 1 seconde et demi, au total.
Et ce, pour un conducteur "normalement" attentif.

La fatigue multiplie votre temps de réaction est par 2  minimum !

Si votre concentration est relâchée, le doublement de votre temps d'inaction, avant de freiner, à 130, fera que vous aurez parcouru 110 m !
Quant aux gestes qui vous distraient, ils créent un temps mort de 4 voire 5 secondes !

Le code de la route impose une distance de sécurité ?

Oui : ces deux secondes sont réglementaires.
Sur autoroute, fiez-vous aux traits longs, qui bordent la bande d'arrêt d'urgence : vous en laissez au moins deux, entre la voiture qui vous précède, et vous.

On peut avoir un PV, pour une distance de sécurité insuffisante ?

En théorie : oui ! Mais, dans les faits, c'est extrêmement rare.
Il faut que les policiers vous prennent en flagrant délit.
L'amende est à 135 € ; avec un retrait de 3 points.
François Fillon, en 2010, avait parlé de radars, pour mesurer les distances, entre les voitures. Des tests ont été menés.
Mais, pour l'instant, aucune application concrète.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.