L'auto, France info

"Cross-badging" et voitures-clones : quel intérêt ?

En automobile, on parle parfois de "clones" : il s'agit de ces voitures qui proviennent d'un constructeur, mais qui reçoivent le nom d'une autre marque.

(©)

Il est questions de "clones" ; ou de "cross-badging" : le fait de donner le badge – le nom – d'une autre marque à une voiture provenant d'un constructeur qui n'a rien à voir.
Là, je viens d'essayer le Mercedes Citan. C'est un Renault Kangoo, avec une énorme étoile Mercedes sur la calandre. Mais vous reconnaissez immédiatement le Kangoo ! Et, à l'intérieur, tout est "Renault" – sauf les sièges avant, le volant, et la planche de bord. De même, le moteur, la boîte de vitesses, les suspensions, l'architecture : tout provient de Renault. Et le Mercedes Citan est produit sur la même chaîne que le Kangoo !

Pour l'automobiliste, l'intérêt n'est pas clair...

Quel intérêt à acheter un Mercedes Citan plutôt qu'un Renault Kangoo – d'autant qu'il est environ 1 000 à 1 200 € plus cher ? Alors, c'est vrai que le Citan est un peu amélioré au niveau "filtration" ; mais c'est très léger. Ceci étant, ces pratiques, entre industriels, ne sont pas nouvelles !

Des mariages parfois un peu "contre nature"

C'est vrai que ce Kangoo qui devient un Mercedes, c'est déconcertant ; parce que les deux marques ont des images très différentes – opposées ! Mais là, nous parlons d'utilitaires. Pour les voitures "de tourisme", ces clones sont encore plus choquants ! Les récents coupés : Toyota GT 86, et Subaru BRZ. Là, ce n'est même pas le jeu des "7 erreurs" : ce sont exactement les mêmes autos !

Un avantage financier, pour les constructeurs

Pourquoi les constructeurs se livrent-ils à ces petits tours de "passe-passe" ? Pour "étaler" les coûts, sur des productions plus importantes ; ou parce qu'un constructeur n'a pas les moyens de concevoir tout seul un modèle dont il a pourtant besoin, dans sa gamme.
Et c'est pour cela que ça va se faire de plus en plus : parce que l'équilibre financier d'un modèle tient de plus en plus à un fil !

En Bref...

Les exportations de voitures chinoises ont baissé l'an dernier !
Cela peut paraître très étonnant, vu l'expansion des constructeurs chinois.
Mais à l'export, leurs ventes ont baissé de 10%, l'an dernier.
Les acheteurs ont dû être déçus, par ces voitures qui restent – quand même – extrêmement basiques.

General Motors double son dernier rappel
Il y a deux semaines, le géant américain avait annoncé le rappel de 780.000 voitures (pour un problème d'airbags, qui risquent de ne pas se gonfler, en cas de choc).
Mais c'est finalement le double de voitures que General Motors doit rappeler.
Donc, au total : plus d'un million et demi de voitures !

(©)