L'auto, France info

Conduire en hiver ? Non, ce n'est pas plus risqué !

La conduite en hiver, et la sécurité. Vaste sujet.Conduire sur la neige fait peur. L'hiver, la route est réputée plus dangereuse. Mais les chiffres prouvent le contraire !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les intempéries dans la région de Mulhouse, à Kingersheim © Maxppp)

L'hiver fait peur aux automobilistes.

Mais, savez-vous que seulement 5% des accidents qui se produisent en hiver surviennent sur la neige ?

Cela ne veut pas dire que la neige ne crée aucun danger. Evidemment pas : chaussée glissante ; perte de trajectoire ; risque de sortie de route, ou de tête à queue.

Mais vous êtes tellement avertis des risques de la conduite sur la neige – et vous ressentez tout de suite cette baisse d'adhérence de votre voiture ; et cette incertitude, de trajectoire – que vous conduisez autrement : vous multipliez votre concentration ; et vous augmentez votre marge de sécurité.

Augmenter sa concentration permet de compenser les conditions défavorables

Et d'ailleurs c'est une leçon de sécurité routière que l'on peut appliquer en toutes circonstances : ce ne sont pas les difficultés de la route, qui "créent" du risque et des accidents ; mais c'est le fait que vous sous-évaluez les risques.

L’accident, c’est quand vous n’avez pas assez tenu compte des difficultés ; même si ces difficultés ne sont pas très grandes ; vous avez réduit votre marge de manœuvre ; et donc votre sécurité.

Mais l'hiver, quand la route est complètement blanche, et que vous "sentez" que ça glisse, vous adaptez votre conduite (vous allez moins vite, vous conduisez "sur des œufs")  et au final, il n'y a pas beaucoup plus d'accidents, sur la neige. En tout cas, il n'y a pas de "pic" d’accidents graves.

(Les intempéries dans la région de Mulhouse, à Kingersheim © Maxppp)