L'auto, France info

Bientôt, la voiture qui s'adapte à vos humeurs

Les constructeurs automobiles sont en train d'innover dans des domaines réellement inattendus. Avec, bientôt, des applications qui vont vous étonner !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

De plus en plus, les innovations vont aller se nicher dans des recoins totalement imprévisibles, insoupçonnables.

Avec des fonctions qui vont vous surprendre radicalement !

L'invitée : Béatrice Daillant-Vasselin . Elle dirige un projet baptisé "poly-sensoriel", chez Peugeot-Citroën.

Les questions abordées :

Le constat de départ, c’est que la voiture – surtout avec les contraintes de vitesse, de pollution toujours plus fortes – doit rester un lieu de convivialité, et d'agrément ?Et, pour cela, vous inventez non seulement des technologies ; mais même des domaines où les ingénieurs en automobile n'auraient jamais songé s'aventurer – il y a seulement dix ans ?On parle aujourd'hui beaucoup de la "personnalisation des voitures". Mais il ne s'agit que de décoration. D'ici deux ans, il va y a voir – aussi – la possibilité de "personnaliser" chacune des places, pour les passagers à bord.Et l'idée, c'est que chacun va pouvoir – avec ses propres ingrédients – définir son style deséjour à bord", tout à fait personnel ?Il y a tout ce qui concerne l'agrément ; le bien-être à bord ? Mais aussi des innovations qui vont avoir un intérêt très direct, sur la sécurité ?

**En Bref...

Maserati en très grande forme**

Maserati – "l'autre" grande marque sportive italienne, à côté de Ferrari – a toujours eu des productions en série assez faibles (et une histoire assez mouvementée ; avec des faillites ; des rachats – même par Citroën, en 1968 ! ).

Jusqu'aux années 70, c'étaient quelques centaines de voitures, par an !

Ca a décollé dans les années 80 – avant de retomber.

Aujourd'hui, le groupe Fiat, auquel appartient Maserati, a des ambitions de volume.

La gamme comporte désormais deux berlines – et même du diesel.

Depuis le début de l'année, la production des Maserati a plus que doublé. La marque espère vendre 50.000 voitures par an, d'ici – seulement – 2016 !

Cet été, les employés de l'usine auront des congés réduit : deux semaines, au lieu de trois.

Le contraire du chômage technique qui a beaucoup sévi dans le secteur automobile en France, ces dernières années.

(© Maxppp)