Cet article date de plus de dix ans.

Avertisseurs de radars et GPS : mise en conformité obligatoire

écouter
A partir de demain, il devient interdit de parler d’« avertisseurs de radars » en France. Il faut dire : « assistants d’aide à la conduite ». Et cela change beaucoup de choses...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La grosse nouveauté, c’est l’interdiction de signaler l’emplacement précis des radars .
Pourront juste être mentionnées, des « zones à risque », qui s’étendront sur une longueur de chaussée :

  • 300 m en ville ;
  • 2 km sur les routes ;
  • 4 km sur les autoroutes.
    Ces appareils doivent vous délivrer un certain nombre de messages de prudence. Aussi bien lors de leur mise en route, que pendant votre trajet.
    Et, pendant que vous roulez, ils doivent vous avertir de tous les événements qui peuvent représenter un « danger » : une forte déclivité, un passage à niveau, une chaussée rétrécie, un virage très serré.
    Au final, vous allez être sollicité par des tas d’alertes diverses.
    Et c’est justement l’idée : ne plus avoir d’appareil ciblés sur les seuls radars.

Les « avertisseur » de radars que vous avez doivent être mis aux nouevlles normes .
Plus question d’utiliser votre appareil tel quel, avec la localisation précise – ponctuelle – des radars. Il faut qu’il soit aux nouvelles normes, demain. Et c’est à vous d’effectuer cette mise à jour.
De le reconfigurer, en allant sur Internet.
Sauf pour les Coyote – sur lesquels cette reprogrammation est automatique.
Mais, sinon, il faut faire cette mise à jour. Sous peine de sanctions très lourdes : une amende de 3 750 €, et un retrait de 6 points !
Et il n’y aura pas de délai de grâce.
Ceci étant, dans la loi française, un policier ou un gendarme n’a pas le droit, pour un simple contrôle routier, d’effectuer une fouille dans votre voiture.
Ni d’aller naviguer dans le menu d’un appareil électronique.
Seul un douanier peut effectuer ce type de vérification
Donc, dans les faits, il sera très difficile à un policier de vous verbaliser pour un ancien « avertisseur de radar » non modifié selon les nouvelles normes.

 

 

Belle récompense pour Citroën
Citroën était à l’honneur ce week-end, avec la commercialisation de la nouvelle « DS » – la DS5.
Citroën vient justement de recevoir une distinction, dans le cadre de la cérémonie de « L’excellence française », pour être LE meilleur représentant du savoir-faire français dans le domaine automobile.

5 étoiles pour les futures petites voitures du groupe Volkswagen
5 étoiles – c'est-à-dire le nombre maximal accordé par le sévère organisme EuroNCap – pour les crash-tests de ces futurs tout petits modèles, qui seront déclinés sous les marques Volkswagen, Seat et Skoda.
C’est la première fois que des voitures aussi courtes se voient attribuer la note maximale sur ce critère de sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.