Cet article date de plus de neuf ans.

La fée électrique a magnétisé le salon de Francfort

écouter
La voiture électrique fait son show. François Hollande a inauguré vendredi l'usine de batteries Bolloré à Quimper. Et au salon de Francfort qui ferme ses portes aujourd'hui, le tout électrique tenait aussi la vedette...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Cette année, la fée électricité a véritablement magnétisé ce salon de Francfort. Même la chancelière Angela Merkel a fait une parenthèse dans sa campagne électorale pour venir voir les nouveautés affichées par les constructeurs allemands. Et tous se mettent à la voiture électrique. La preuve, c'est une BMW i3 qui sert de navette dans les interminables allées en plein air du salon. Un bien joli mini-monospace qui va être vendu autour de 30.000 €, bonus écolo déduit. Le groupe Volkswagen aussi électrifie enfin ses modèles.

N'oublions pas Tesla, le petit
constructeur américain qui présentait sa berline de luxe S tout électrique
à 75.000 €, ou, à l'inverse les Smart électriques
en première ligne du hall Mercedes.

Renault promet une heure de recharge rapide
gratuite
dans toutes ses concessions à partir du 30 septembre et qui vient de
signer un partenariat avec Bolloré pour l'auto partage, et les bornes de
recharge. Reste que pour l'instant, la voiture tout électrique peine à décoller
dans les ventes.

Dans ce contexte une éventuelle
diminution du bonus français pour les voitures électriques de 7.000 à 5.000 €
ne serait sans doute pas un bon signal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.