Cet article date de plus de neuf ans.

UFC Que Choisir porte plainte contre des éditeurs et des distributeurs de jeux vidéo : doléances versus méthodologie

écouter (5min)
Il y a quelques jours, UFC Que Choisir a déposé une plainte contre certains éditeurs et distributeurs de jeu vidéo. L’association dénonce une détérioration de la qualité des jeux et des techniques commerciales. Le Syndicat des Editeurs de Logiciels des Loisirs ne l'entend pas de cette oreille.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Franceinfo (Franceinfo)

UFC Que Choisir a ainsi relevé trois points de mécontentement : la multiplication des
dysfonctionnements, l'obligation d'avoir une connexion internet et le
verrouillage des jeux. A l’origine de cette plainte, un appel à témoins qui a recueilli les doléances de plus de 550 joueurs

Truffés de bugs, pas finis, connexion internet obligatoire, etc... Voilà les principaux griefs. UFC
Que choisir a donc décidé de porter plainte contre quatre éditeurs
(Codesmasters, Warner Interactive, THQ, Bethesda Software) et trois
distributeurs (Micromania, Fnac Direct et Game France) pour manque
d’information. Ce n'est pas la pratique qui est en cause, pour le moment. Les utilisateurs ne seraient pas suffisamment informés de
certaines pratiques destinées à protéger les jeux contre le piratage ou
pire, à lutter incideusement contre le marché de l’occasion.

James
Rebours, président du Syndicat des Editeurs de Logiciels des Loisirs
(le SELL) conteste de son côté méthodologie de l'étude. il y a 27 millions de joueurs en France, et 500 mécontents malheureux ne font pas le poids selon lui.

Affaire
à suivre en tout cas. L’UFC Que Choisir qui demande également à la
DGCCRF, en charge de la protection des consommateurs, d'ouvrir une
enquête.

  • On revient aux jeux avec le retour en forme de la console Nintendo 3DS. Après
    un démarrage en demi-teinte et après une baisse de prix drastique cet
    été, la Nintendo 3DS étant passée de 250 euros à 169, cette console
    portable qui permet de jouer en 3D relief sans lunettes, va mieux. Elle s’est désormais écoulée à 2,37 millions d’exemplaires à
    travers le monde. Et pas seulement grâce à cette ristourne importante
    mais aussi parce que le catalogue de jeux s’est enfin étoffé de titres
    incontournables. Apres The Legend of Zelda : Ocarina of Time et Super Mario 3D Land,
    voilà que débarque l’increvable Mario Kart 7.

Mario
Kart 7, jeu de course joyeux, foutraque, fun, le meilleur de course
loin devant les Gran Turismo et Forza. Ici, on ne se prend pas au
sérieux. Objectif, gagner la course et éliminer son adversaire avec des
armes implacables telle la coquille de tortue téléguidée. D’autres
nouveautés comme la possibilité de rouler sous l’eau ou planer réussissent leur entrée.

Alors, certes, ce Mario Kart peut paraîtrait trop facile en solo, mais
impossible de lâcher sa 3DS une fois la partie lancée. Autre atout : les
parties en ligne avec un copain ou un joueur à l’autre bout du monde.
Et là, ce Mario Kart 7 s’affiche comme un indispensable. Et la 3D est
très belle même si elle est dispensable.

Autre
sortie pour cette console 3DS en plein revival. Cooking Mama 4. Pas
de surprises, le principe n'a pas changé : il est toujours question
d'enchaîner un maximum de recettes de cuisine dans une ambiance trop
mignonne. Carton assurée en perspective.

Et
puis, quand on vous dit que Nintendo sort l’artillerie lourde pour
Noël, voilà le tout premier jeu Pokémon créé spécialement pour la
Nintendo 3DS. Le jeu s’appelle Super Pokémon Rumble. On est moins dans le
jeu de collection que dans le jeu de baston. Seul ou avec un ami pour
les affronter en équipe, il va falloir avancer et taper, un vrai jeu
d’action pour cette licence en forme de poule aux oeufs d’or.

Autre fait marquant de ce Noel 2011, les jeux de reflexion se
multiplient et pourraient faire partie des best-sellers de cette fin
d’année. Trois titres font l’événement en la matière, 3 jeux d’énigmes : Professeur
Layton et l'Appel du Spectre, James Noir's Hollywood Crimes et Docteur
Lautrec et les Chevaliers Oubliés. Trois univers très différents mais
avec un point commun : des énigmes à résoudre.

Le
premier d’entre eux, et au temps le dire, le maître de cette catégorie,
c’est le Professeur Layton avec un univers entre Les triplettes de
Belleville et Sherlock Holmes. Un univers gentillement rétro, un brin
fantastique, très séduisant, très bien animé. Ses
nouvelles aventures s’intitulent Professeur Layton et l'Appel du
Spectre, 200 nouvelles énigmes plus ou moins difficiles mais jamais
redondantes. C’est varié, c’est beau, charmeur. Bref un
must. Professeur Layton et l'Appel du Spectre, ça se joue sur Nintendo
DS à partir de 7 ans.

Autre jeu de refléxion sous les feux de l’actu et celui nous plonge dans le Los Angeles des années 60...

Et
dans James Noir's Hollywood Crimes, vous serez un candidat d’un show
télévisé intitulé «The Incredible Puzzle Master », et devrez résoudre
énigme sur énigme afin de remporter le concours.

Sauf
qu’un vieux copain du FBI va vous demander un coup de main sur une
affaire de meurtres en série. Dont vous pourriez être le coupable. Je
n’en disons pas plus, l’atmosphère film noir est garanti. Mais vrai
défaut, les énigmes sont un peu répétitives et peu variées. James
Noir's Hollywood Crimes c’est à jouer sur 3DS dès 12 ans.

Allez Bye Los Angeles, bonjour le Paris du 20 siècle naissant. La
ville Lumière de la fin du XIX eme siècle à redécouvrir dans Docteur
Lautrec et les Chevaliers Oubliés à jouer sur 3DS à partir de 12 ans. Un
Dr Lautrec attachant, haut en couleur, bien français aussi tant il est
drôle par sa suffisance et sa haute estime de soi. Ce Dr Lautrec
Lautrec va se promer de bastille à l’Arc de Triomphe en passant par
Versailles à la recherche d’un trésor datant de Louis XIV...

C’est
à la foi un jeu de reflexion, d’infiltration, d’apprentissage du vieux
Paris, ce Docteur Lautrec et les Chevaliers Oubliés est pourtant gâché
par des énigmes trop simples, répétitives et surtout l’absence de
version française. Version anglaise sous titré obligatoire au pays de
Molière, c’est ce qu’on appelle une erreur inexcusable.

On termine par un autre voyage destiné aux enfant. Kinect
Disneyland Adventures propose sur Xbox 360 rien de moins que la visite
d’un véritable parc d’attraction Disney, celui de Los Angeles. Sans
manettes, grâce au Kinect Disney, vous allez vivre cette visite sans les
files d’attente pour les attractions et avec un soleil toujours radieux
à chaque visite.

Depuis
Main Street U.S.A. jusqu'au village indien, il y aura évidemment Peter
Pan, Winnie, Cendrillon et plein de mini jeux à vivre en famille.
Parfait pour un 25 décembre, si vous voyez ce que je veux dire...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.