Jeux vidéo, France info

Le jeu vidéo enchaîne les phénomènes : Angry Birds, Skylanders, Call of Duty et jeux de rôle en folie

2 ans d'Angry Birds, Call of Duty droit-de-l'hommiste, rupture de stock chez Skylanders, Japon et Amérique s'affrontant sur le terrain des jeux de rôle, l'actualité vidéoludique se nourrit plus que jamais de phénomènes.

(©)

Angry Birds , incroyable saga à succès apparue en décembre 2009, 2 ans
déjà que les oiseaux fâchés ont fait leur nid sur nos smartphones. Pour
l’occasion, 15 nouveaux niveaux sont disponibles sur les téléphones Apple et
Android. Ce qui vous fait désormais 300 niveaux au total à détruire à coups de
lance-pierre.

Un jeu qui aura coûté un peu plus de 100 000 dollars pour être réalisé. La
licence compte aujourd’hui près de 600 millions de téléchargements. Conclusion
: Angry Birds est le Super Mario de cette décennie.

Dans l’actu, il y a également cette initiative étonnante. Amnesty
International
fait appel aux passionnés d’un jeu de guerre pour les aider
dans leur lutte. Et pas n’importe quel jeu de guerre, la licence la plus vendue
de tous les temps : Call of Duty . Amnesty International a ainsi
incorporé des images du jeu dans sa dernière campagne.

L’ONG propose surtout aux millions de "Call of Duteurs" un mode
"Rescue" pour un dollar. Dollar qui sera reversé à la fondation
Amnesty International. Dans ce mode, les joueurs secourent les victimes de
violations des droits de l’Homme, aidant ainsi indirectement les véritables
victimes. Une sorte d’armée virtuelle donc. Ce mode "Rescue" est à
télécharger sur PC, Xbox 360 et PS3.

Autre phénomène : Skylanders Spyro’s Adventure , un jeu d’aventure et
d'action sorti en octobre dernier et qui est devenu la coqueluche des enfants.
Un univers coloré et fantasy où l’on se tarte volontiers pour sauver le monde.
Sa particularité : il mêle intimement jeu vidéo et jouet bien réel. Vendu avec
un socle et des figurines, il suffit de poser une statuette Skylanders sur ce
pod pour voir apparaître le personnage dans le jeu. Il existe ainsi une
trentaine de figurines disposant d'attaques et de caractéristiques
particulières. On peut aussi les emmener chez les copains car ces avatars
gardent en mémoire l’expérience acquise au cours de l’aventure. Un système qui
incline à la collectionnite aigue. Pokémon prend donc un coup de vieux. Sauf
que le succès a dépassé les attentes de son éditeur Activision. Il se serait
vendu 1 million de figurines rien qu’en France. Conséquence : il y a souvent
rupture de stock.

Skylanders qui est d’ailleurs dans l’actu avec l’arrivée de nouvelles figurines
ce week-end et surtout une suite pour Noël 2012 avec comme nouveauté la
présence de créatures immenses et donc de figurines géantes.

Autre phénomène : le jeu de rôle qui redevient à la mode. Exemple cette semaine
avec la sortie des Royaumes d'Amalur - Reckoning sur PC, Xbox 360 et
PS3, un jeu de rôle d’inspiration Donjons et Dragons et autres Seigneur des
anneaux, un monde médiéval et fantastique immense, libre, multicolore,
résolument tourné vers l’action et la musique hollywoodienne.

Dommage tout de même que l’action soit un peu répétitive et que parfois son
heroic fantasy manque de vie. Mais cela marque une nouvelle fois la vitalité de
ce genre où s’affrontent deux continents vidéoludiques. D’un côté, les
Etats-Unis inventeur du jeu vidéo dans les années 70, de l’autre le Japon
sauveur du jeu vidéo dans les années 80. Le Japon qui en matière de jeu de rôle
avait jusque là le leadership avec des licences comme Final Fantasy, Secret of
Mana, Dragon Quest etc. Au menu : intrigue, évolution du personnage,
exploration et combats épiques. Sauf que le jeu de rôle occidental a désormais
pris le pas en terme de ventes sur le RPG nippon avec notamment un jeu
phénomène sorti il y a quelques mois : Skyrim , déjà vendu à 10 millions
d’exemplaires dans le monde.

De quoi s’engouffrer dans la brèche.

Si vous êtes quand même fan de jeu rôle nippon et surtout de la saga Final
Fantasy, ne manquez pas la sortie d’un beau livre qui vous dira tout sur le
dernier épisode de la série : le XIII-2 . Un guide complet, plus de 300 pages,
de superbes illustrations, du beau boulot à retrouver aux éditions Piggyback.
Son prix : 26 euros.

Autre sortie : le nouveau numéro d'IG Magazine . En couverture Diablo III et
surtout près de 300 pages de chroniques et interviews. Un must.

(©)