Jeux vidéo. Vendre moins de consoles et plus de jeux ? Le pari de Xbox pour le futur

écouter (3min)

Xbox lance en cette fin avril une nouvelle fonctionnalité en test sur son service xCloud pour élargir encore les supports sur lesquels jouer à ses jeux vidéo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le logo du projet xCloud d'Xbox, le bras armé de Microsoft dans le jeu vidéo. (INA FASSBENDER / AFP)

Devancé par Nintendo et PlayStation, Xbox explore de nouvelles façons de jouer pour dépasser le simple cadre de la console. Cela se confirme cette semaine avec le lancement en version test de nouvelles possibilités pour son service xCloud, sur lequel Microsoft travaille depuis plusieurs années maintenant.

xCloud a pour but d’offrir la possibilité de jouer aux jeux sur n’importe quel appareil doté d’un écran et une connexion internet, notamment les mobiles, les tablettes ou encore les PC, explication avec Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

Des jeux sur tablettes ou mobiles il en existe depuis des années. Où se situe la différence ?

Brice N'Guessan : La différence, c’est que la puissance de votre appareil n’a pas d’importance. Dès lors que vous avez une connexion internet vous pouvez streamer un jeu dernière génération avec les graphismes les plus aboutis. Cela est possible car votre jeu n’est pas sur votre machine mais sur un serveur. C’est le principe déjà utilisé par les plateformes de VOD comme Netflix, Salto ou encore Amazon Prime.

"En utilisant un simple navigateur internet vous n’avez plus besoin de vendre des consoles"

Brice N'Guessan

Jeux Vidéo Magazine

Jusqu’à présent xCloud était disponible uniquement pour les téléphones Android mais cette semaine Xbox a proposé une évolution déterminante ?

Oui, c’est un pas de géant que Xbox a réalisé puisque xCloud peut désormais fonctionner avec un simple navigateur internet comme Chrome, Edge ou encore Safari. Il suffit juste d’ouvrir votre navigateur internet sur smartphone ou PC pour jouer. Il n’y a pas mieux pour démocratiser son service.

Jouer à partir d’un navigateur, Google le propose depuis 2019 avec le service Stadia, qui n’a pas rencontré un franc succès. Est-ce que Xbox peut réussir là où un géant comme Google a échoué ?

Xbox prend son temps avant de lancer totalement son service en effectuant de nombreux tests auprès des joueurs, tout en attendant le déploiement de la 5G pour les téléphones. Mais là où Xbox a un avantage, c’est qu’il possède déjà une communauté de joueurs, des jeux connus et exclusifs, ce que Google n’a jamais eu.

Comme Google, on retrouve cette envie de s’adresser à un plus large public...

En utilisant un simple navigateur internet vous n’avez plus besoin de vendre des consoles. Les perspectives sont beaucoup plus larges. Rappelons que les ventes cumulées de la PlayStation 4, la Xbox One et la Nintendo Switch avoisinent les 250 millions d’unités à travers le monde. C’est étonnamment bien peu, face à un marché potentiel de trois milliards de joueurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.