Jeux vidéo. Quand "Fortnite" devient un média : après Travis Scott et Ariana Grande... Martin Luther King

écouter (3min)

Les joueurs de "Fortnite", jeu aux 350 millions d'adeptes, avaient déjà pu voir en concert sur des scènes virtuelles le rappeur Travis Scott ou la chanteuse Ariana Grande. Plus récemment et dans un tout autre registre, c'est le discours "I have a dream" de Martin Luther King qu'ils ont pu voir et écouter.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
"I have a dream", discours de Martin Luther King diffusé dans le jeu vidéo Fortnite en août 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le jeu vidéo sait divertir, il peut également être un média à part entière et c'est bien l'ambition de Fortnite. Adoubé par les plus jeunes, détesté par certains parents, ce jeu en ligne regroupe dans chaque partie 100 joueurs qui s’affrontent à l’aide d’armes diverses et variées. L’objectif : être le dernier survivant.

Un concept très simple qui a déjà conquis plus de 350 millions de joueurs à travers la planète. Avec une telle audience, l’éditeur du jeu souhaite depuis un an aller au-delà du jeu vidéo pour proposer de nouvelles expériences. Explications avec Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

franceinfo : Les joueurs de Fortnite ont donc pu écouter un discours de Martin Luther King ?

Brice N'Guessan : La Marche dans le Temps c’est ainsi que se nomme cette première expérience éducative réalisée en collaboration avec le Time Magazine. 28 août 1963, le militant américain et futur prix Nobel de la Paix, Martin Luther King, tient à Washington le fameux discours "I have a dream".

Ce discours est la pierre angulaire d’une expérience d’un nouveau genre, immergeant les joueurs au cœur d’un Washington aux tons pastel, créé par des spécialistes de Fortnite avec le concours des journalistes américains du Time Magazine. On peut assister au discours mais également visiter des musées pour consulter des photos d’archives et même participer à des quizz. Et pour inciter les joueurs à se plonger dans l’histoire, un bonus est offert pour les plus assidus.

Si cette expérience historique et éducative est une première dans le jeu, Fortnite n’en est pas à son premier coup d’essai en matière d’évènement virtuel...

Oui, l’éditeur a vite flairé le bon coup en voyant dans Fortnite une plateforme de divertissement et de promotion. Ainsi l’année dernière le concert virtuel du rappeur américain Travis Scott, accessible uniquement via le jeu, a rassemblé, tenez-vous bien, 12 millions de joueurs/téléspectateurs. Du coup le jeu intéresse d’autres médias, Disney a utilisé Fortnite pour révéler les premières images de Star Wars Episode IX ou encore le réalisateur Christopher Nolan qui a proposé de vraies séances ciné en diffusant trois de ses films dont Inception.

Cet été, l’artiste américaine Ariana Grande a également donné un concert, des événements qui s’accompagnent souvent de contenus exclusifs que l’éditeur du jeu monétise auprès de la communauté. On parle là de plusieurs millions de dollars dépensés par les joueurs à chaque événement. Une mécanique bien huilée pour ce jeu qui, on le rappelle est gratuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.