Jeux vidéo, France info

Jeux vidéo. Avec son Labo, Nintendo déprogramme l’obsolescence

Construire, jouer, découvrir. Voilà pour la sainte trilogie du Nintendo Labo, des kits de jeux à construire autour d’une matière désuète : le carton. Le plaisir de jouer y est présent à tous les stades.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'art de la construction selon le Nintendo Labo
L'art de la construction selon le Nintendo Labo (NINTENDO)

Revenir à l’âge du carton 

A l’heure des écrans 4k et ultra HD, il fallait bien s’appeler Nintendo pour réaliser ce petit miracle ludique. Il y avait pourtant de quoi demeurer sceptique quand en janvier dernier, le Disney du jeu vidéo annonce un nouveau concept : le Nintendo Labo, des kits de construction en carton à monter soi-même et vendu environ 60 euros par pack. Un peu cher tout de même pour de la fibre de cellulose et des mini-jeux très loin des standards graphiques actuels.

Et pourtant, ces drôles de jouets qui prennent vie uniquement sur la console Switch ont un potentiel de divertissement immédiat et sont même capables d’amuser les enfants et de faire sourire les parents dans le même mouvement. Le Nintendo Labo, imparable de 7 à 77 ans ou comment Nintendo déprogramme l'obsolescence.  

Qu’est-ce que Nintendo Labo ?

Le premier pack s’appelle Multi-kit

Il rassemble un piano, une canne à pêche, une maison miniature, deux voitures et une moto. Rien que ça. Dans la boite, on trouve aussi une cartouche avec les jeux vidéo correspondants aux modèles, des fils, des élastiques et surtout les planches en carton avec des formes prédécoupées à détacher. La phase de construction est un jeu à part entière. On plie, on insère, on emboîte en suivant les instructions sur l’écran de la console.

Et s’il faut un quart d'heure pour construire une voiture, on passe plus de deux heures pour monter le piano qui cache en réalité un véritable mini studio musical et cinq heures pour le seul Robot Kit, le deuxième pack de cet enthousiasmant Nintendo Labo. Un potentiel ludique qui doit tout aux nombreux capteurs des contrôleurs : accéléromètre, gyroscope, Bluetooth, caméra infrarouge, détecteur de mouvement, système de vibrations.

Des constructions au final plutôt solides et que l’on peut décorer comme l’on souhaite

Et si vous cassez un bout de carton, il vous reste le scotch. Entre le Do it yourself et les Meccano, les phases de jeu sont réussies mais peuvent devenir lassantes. Nintendo propose alors de créer ses propres jeux grâce à un studio numérique incorporé où enfants et parents deviennent de véritables codeurs en herbe. Une école de programmation unique en son genre. Avec son Labo, Nintendo sonne la révolte de la matière non pas contre les écrans, mais avec eux.

L\'art de la construction selon le Nintendo Labo
L'art de la construction selon le Nintendo Labo (NINTENDO)