Cet article date de plus de quatre ans.

Foot : la Ligue 1 se lance officiellement dans l'e-sport

La Ligue de football professionnelle a annoncé, mardi, l'ouverture de son propre tournoi de "Fifa 17", baptisé e-Ligue 1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les joueurs du Paris-Saint-Germain dans le jeu vidéo "Fifa 17". (EA SPORTS)

Pour les organisateurs du tournoi, il s'agit d'une "grande première dans le sport français et européen". La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé, mardi 18 octobre, le lancement d'une compétition de jeux vidéo, la "e-Ligue 1", en partenariat avec EA Sports, l'éditeur américain du célèbre Fifa 17.

Voici tout ce qu'il faut savoir avant de chausser vos crampons virtuels.

Comment sera organisée cette L1 virtuelle ?

Concrètement, ce championnat de France en ligne, qui opposera les 20 clubs de l'élite, sera organisé à partir de novembre en trois temps : deux tournois ("Hiver" et "Printemps") et "Play-Off" (barrages).

Les deux représentants de chaque club, l'un sur la console Playstation 4, l'autre sur Xbox One, seront sélectionnés au préalable par une phase de qualification interne.

Les deux grands vainqueurs des tournois seront opposés lors des "Play-Off" en mai 2017, avec une finale qui se déroulera avec un match aller sur Xbox One et un match retour sur Playstation 4. Le joueur vainqueur de cette double confrontation se verra décerner, avec son club, le titre de champion de France de "e-Ligue 1".

Sera-t-elle diffusée ?

Il y a de bonnes chances, oui. Une consultation a été lancée "dès vendredi dernier" afin d'attribuer les "droits d'exploitation audiovisuelle" de la compétition, a précisé la LFP.

Plusieurs médias ont déjà montré leur intérêt pour ces manifestations. Canal+ a ainsi récemment signé un accord avec l'Electronic Sports League (ESL), la plus importante organisation de sport électronique, tandis que L'Equipe a déjà retransmis des compétitions sur son site.

Pourquoi la LFP se lance-t-elle sur ce créneau ?

Parce que le secteur est en pleine expansion, et peut générer d'importants revenus. L'e-sport "devient un véritable marché avec à la fois des droits média, sponsoring, billetterie et merchandising. Nous sommes très heureux de créer un projet innovant source de nouveaux revenus et d'exposition pour nos clubs", a souligné Didier Quillot, directeur général de la LFP, dans un communiqué (PDF).

Car avec des revenus globaux évalués à 500 millions de dollars (près de 450 millions d'euros) par le cabinet d'audit Deloitte, l'e-sport est un marché florissant, porté notamment par une forte audience auprès des 15-35 ans et des millions de joueurs pratiquants réguliers.

La croissance de l'e-sport a poussé certains clubs européens, comme Manchester City en Angleterre ou Wolfsburg en Allemagne, à se lancer sur ce créneau. En France, le Paris SG, qui a annoncé début octobre la création de sa propre équipe virtuelle, fait figure de pionnier. Dans un entretien accordé à So Foot, Jacques-Henri Eyraud, nouveau président de l'Olympique de Marseille, avait lui aussi indiqué vouloir se pencher sur cette question.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.