Jeux vidéo, France info

"Dragon Quest Builders" : construire, ça conte

Si "Dragon Quest Builders" s'inspire grandement de son grand frère "Minecraft", ce jeu de construction pour petits et grands érige son originalité en racontant une histoire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le jeu de construction Dragon Quest Builders
Le jeu de construction Dragon Quest Builders (SQUARE ENIX)

Quand reproduction rime avec inspiration

Copier n'est pas jouer. Ce dicton non officiel est loin d’être respecté dans le monde des jeux vidéo, un secteur où dupliquer, c’est survivre. Mais parfois, reproduction rime avec inspiration. C’est le cas du jeu Dragon Quest Builders qui s’installe en ce début d’année sur la console Switch. Et calque sans retenue ses mécaniques de jeu sur le bestseller Minecraft.

Comme son aîné suédois, l’univers de Dragon Quest Builders est entièrement composé de cubes à défricher et à recomposer. Pierres, terre, bois, charbon ou plantes servent d’abord à construire des bâtisses primitives et à se nourrir. Plus on mine, plus on accumule des outils permettant de déterrer de nouveaux matériaux afin d’ériger par exemple la maison ou la ville de ses rêves. À ce titre, Minecraft est bien le Lego du XXIe siècle, un savant mélange de construction et d'exploration à base de parallélépipèdes.

À la découverte de Dragon Quest Builders

La force de l'histoire

Dragon Quest Builders n’en est pas seulement le clone visuellement amélioré. Il y ajoute ce qui en fait sa force : une histoire.
En se basant sur les personnages et les environnements de la saga Dragon Quest crayonnés par le génial Akira Toriyama, cette version BTP imagine un scénario alternatif où le monde de Dragon Quest est plongé dans les ténèbres par le monstre des monstres. L’humanité erre ainsi dans les ruines d’une terre où elle est privée du pouvoir de construire. Jusqu’au jour où un bâtisseur de légende fait son apparition, c’est-à-dire vous.

La mission est simple et au long cours

Il s'agit de redonner le pouvoir de création aux habitants de cette planète désenchantée et rempli de monstres menaçants. Et pour assimiler les mille et une méthodes de construction, les créateurs du jeu ont mis en place une narration chapitrée, comme autant d’occasions de découvrir ce territoire moins vaste tout de même que son grand frère Minecraft.

Chaque quête achevée ouvre une aventure inédite avec de nouvelles capacités créatives à apprendre. Tout s’enchaîne facile, si l’on a dans le cœur l’envie de bâtir. Construire et raconter, deux choses que fait d’ailleurs merveilleusement bien ce Dragon Quest Builders sur console Switch.

Le jeu de construction Dragon Quest Builders
Le jeu de construction Dragon Quest Builders (SQUARE ENIX)