Cet article date de plus de huit ans.

Soins d'automne de la pelouse

écouter (4min)
Le mois d'octobre est idéal pour apporter quelques soins à sa pelouse : scarification, terreautage et aération peuvent donc être réalisés en une même semaine, si le temps le permet. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Plusieurs soins peuvent être apportés à la pelouse en
ce mois d'octobre, à condition qu'il ne pleuve pas : scarification, terreautage
et aération.

La scarification consiste à éliminer la mousse et les débris
organiques à la surface de la pelouse. Cette couche accumulée au fil du temps
est appelée par les jardiniers "feutre". Elle peut entraver
l'infiltration de l'eau dans le sol et favoriser l'installation d'herbes
indésirables. Pour scarifier, si la pelouse est de taille modeste, un simple râteau
à gazon fera l'affaire. 

Si la pelouse est grande, utilisez alors un
scarificateur thermique ou électrique, que l'on peut louer facilement.

Avant l'hiver, la pelouse doit être également aérée,
donc pas ou peu compacte. Pour ce faire, utilisez une fourche-bêche à
double-manche (comme la guitare du même nom) que les jardiniers nomment
grelinette. Enfoncez bien l'outil sur 15 cm de profondeur et à des intervalles de
15 à 20 cm.

Le terreautage : vous pouvez utiliser du terreau de
feuilles, de fumier bien décomposé ou du compost familial bien mur et criblé.
Et pour bien faire pénétrer ce terreau, utilisez cette fois un balai de
bouleau. 

Mais surtout, faites ces travaux d'entretien sans
précipitation et par temps calme. 

Dernier conseil : avant l'hiver, fertilisez votre
pelouse avec un engrais complet spécifique qui contient des
oligo-éléments, cuivre, bore ou fer, qui sont indispensables aux
graminées.

La balade du jour  

C'est au Château de Courson pour la Journée des plantes de Courson .
250 exposants, pépiniéristes, paysagistes, collectionneurs, associations de
jardiniers vous y attendent.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.