Cet article date de plus de sept ans.

La lavande, alliée ou terreur des insectes ?

écouter (5min)
Les vraies caractéristiques de la lavande, loin des clichés et des rumeurs sur les qualités de cette plante très parfumée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Champs de lavande dans le parc naturel des Baronnes © MaxPPP)

Jean-François à Livry-Gargan, dans le 93 nous  a écrit : "Il se dit que a lavande éloigne les insectes. Et pourtant, la mienne en est envahie. Qu’en est-il vraiment ?"

CB : On attribuer souvent à la lavande, excellente plante médicinale et à parfum, des vertus qu’elle n’a malheureusement pas. Par exemple, la lavande n’éloigne pas les moustiques. La lavande, en infusion ou en macération, peut avoir des propriétés insecticides contre les pucerons  et les fourmis. Mais les abeilles, les bourdons et les syrphes qui sont des insectes utiles sont, eux, attirés par son puissant parfum. Il faut savoir que l’essence de lavande contient plus de 250 composants différents. Certains sont réellement répulsifs pour les insectes, d’autres peuvent avoir des effets insecticides.

Il ne faut pas espérer obtenir les mêmes résultats avec une lavande poussée en climat méditerranéen et celle poussée en zone tempérée. Pour faire des infusions ou de l’extrait fermenté, Bernard Bertrand, célèbre jardinier ethnobotaniste, recommande d’utiliser la lavande vraie, qui pousse à l’état spontané dans les collines méditerranéennes.

Le lavandin ou badasse qui est une lavande hybride, très cultivée, n’avait aucune propriété insecticide. Cependant, cette plante est très esthétique, florifère et parfumée.

D’Amélie, à Montargis, dans le Loiret : « Cette année, des taches circulaires de couleur claire apparaissent sur le dessus des feuilles de mes fuchsias. Et la face inférieure des feuilles rougit. L’aspect est maladif. Comment les soigner ? »

CB : Vos fuchsias sont agressés par la rouille. Ce champignon, pour se développer, a besoin de « plantes hôtes », sans lesquelles il ne peut accomplir son cycle végétatif. Il se développe en général sur les sapins ou certaines plantes sauvages comme les épilobes, le laurier de Saint-Antoine ou l’herbe aux ânes. Cette rouille peut ensuite infecter vos fuchsias.

Pour lutter contre la rouille du fuchsia, installez-les dans un endroit aéré mais non venteux, ensoleillé l’après-midi.

N’arrosez pas le soir. Ni en plein soleil. Arrosez le matin, afin d’éviter la condensation d’eau sur la face inférieure des feuilles.

Eloignez vos fuchsias d’un possible réservoir de spores, comme les sapins, désherbez bien aux alentours. La bouillie bordelaise et la macération de prêle peuvent lutter contre cette rouille. Et ne traitez pas lorsque les fuchsias sont en fleurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.