Jardin. Un automne très fleurs bleues

écouter (3min)

Barbe-bleue, sauge d'Afghanistan et poivrier des moines donnent le meilleur d'eux-mêmes en septembre-octobre. Pour voir le jardin en bleu ! 

Article rédigé par
Isabelle Morand - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Caryopteris 'Grand Bleu'. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les fleurs bleues ne sont pas si courantes au jardin, et les fleurs bleues en automne encore moins. Si vous aimez cette couleur, c’est le moment d’observer les floraisons de ces plantes, et de noter leur nom dans un carnet pour ne pas les oublier. Vous les trouverez couramment sur les fêtes des plantes, chez les pépiniéristes et en jardinerie.

Le poivre des moines

Le Vitex agnus-castus est un bel arbuste en fleurs en ce moment. On l'appelle le poivrier des moines, explique Jean-Loup Hennebelle, dont la pépinière du Pas-de-Calais est spécialisée dans la production d'arbres et d'arbustes : "Le Vitex était souvent planté autour des monastères. On en donnait aux moines pour calmer leurs ardeurs. L'équivalent du bromure...  

C'est un arbuste vraiment très intéressant, pour ses fleurs bleues, mais également pour sa résistance à la sécheresse. Il forme un buisson assez ramifié qui peut finir par mesurer 2,50 m de haut sur 1,50 m de large. Son feuillage est caduc. Il est possible de le tailler s'il prend trop de place."

Le Vitex agnus castus était réputé calmer les ardeurs des moines...

Jean-Loup Hennebelle

Perovskia atriplicifolia est surnommée sauge ou lavande d'Afghanistan. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

La sauge d'Afghanistan

C'est le nom vernaculaire de Perovskia atriplicifolia. Quand on froisse ses feuilles, elles dégagent une odeur de sauge mais ces plantes n'appartiennent pas au même genre. Les jardins de ville adoptent de plus en plus cette plante qui allie une longue floraison et une grande capacité de résistance à la sécheresse. Elle peut trouver sa place un peu partout, en massif, en bordure et même plantée en nombre.

Barbe-bleue

Il s'agit en latin du Caryopteris. Cette espèce originaire des pentes sèches des montagnes de Mongolie fleurit bleu saphir en septembre-octobre. La plus belle variété se nomme ‘Grand Bleu’... et mérite vraiment son nom.

Jean-Loup Hennebelle produit ses arbustes, avec son frère Nicolas, dans le Pas-de-Calais. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Comment bien planter ces arbustes

Les conseils de Jean-Loup Hennebelle : "Elles apprécient les terres bien drainées. Si votre sol est argileux, n'hésitez pas à ajouter du sable de rivière à la terre du trou de plantation. Pour les aider à bien démarrer, vous pouvez leur donner du compost. Creusez le trou de plantation, mélangez une ou deux pelletées de compost à la terre extraite, installez la plante et comblez le trou." 

Des dizaines d'étoiles bleues

Du côté des plantes vivaces, je vous conseille le Ceratostigma. Un nom à coucher dehors pour une plante rase-mottes capable de fleurir en étoiles bleues jusqu’en novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jardin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.