Cet article date de plus de six ans.

Jardin. Traitements et lutte contre la pyrale du buis

Originaire d'Extrême-Orient, arrivée en Europe par accident dans les années 2000, la pyrale du buis a rapidement envahi les jardins, les terrasses et les parcs. Comment la combattre, avec des produits bio et des pièges.

Article rédigé par franceinfo, Claude Bureaux
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Un buis dévasté par la pyrale à Drom, dans l'Ain, le 19 juillet 2017. (MAXPPP)

De nombreux auditeurs m'ont interpellé au sujet de la pyrale du buis qui est aujourd'hui dans certaines régions une vraie calamité. La chenille de ce papillon de nuit ravage les beaux topiaires, comme les "petites bordures à la française". Il faut savoir que trois générations de chenilles de ce redoutable prédateur se succèdent du début du printemps à la fin de l'été. 

Des pièges à phéromones

Il faudra dans un premier temps répérer ces papillons pour traiter au bon moment et les empêcher de nuire. Pour ce faire, des pièges à phéromones sont d'une grande utilité. Lorsque le papillon mâle cherche à s'accoupler, il est attiré dans le piège par les phéromones femelles. Le papillon ainsi piégé ne peut plus se reproduire.  La pose du piège doit par conséquent s'effectuer dès le 15 avril et jusqu'en octobre, selon les régions. Le piège est suspendu dans les buis arbustifs ou à proximité des "bordures à la française".

Comptez un piège pour 180m2 de surface à surveiller

Une chenille de la pyrale du buis. (MAXPPP)

Le nombre de captures permet d'apprécier le degré d'infestation du jardin pour ensuite traiter avec efficacité avec un produit bio de lutte contre les chenilles. Le piégeage n'utilise aucun produit chimique mais il est important de porter des gants. Lorsque l'on manipule les capsules de phéromones, ne serait-ce que pour ne pas les polluer, et de maximaliser leur attractivité. 

Traitements répulsifs préventifs

Un dernier conseil : dès l'apparition des premiers papillons dans le piège, effectuez des traitements répulsifs préventifs contre les chenilles réalisés avec une macération de vert de feuilles de rhubarbe, 500 gr de feuilles sans les tiges dans 3 litres d'eau. Renouvelez régulièrement le traitement. On peut rajouter du savon noir et de l'huile de colza à la préparation pour la faire mieux accrocher au feuillage. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.