Jardin, France info

Jardin. Les nématodes : des alliés précieux dans la lutte contre les insectes nuisibles

Les nématodes sont des êtres vivants microscopiques mais très efficaces.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Au jardin des Martels, dans le Tarn. 
Au jardin des Martels, dans le Tarn.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On utilise les nématodes en biocontrôle pour lutter contre le carpocapse de la prune, l’hoplocampe du pommier, les thrips, les tipules, la galéruque de l’orme. Toute une galerie de mini bestioles plus voraces et nuisibles les unes que les autres.

Un produit très simple d'utilisation   

Les nématodes vont s’introduire dans les larves de ces insectes et leur faire rendre l’âme avant de les digérer.  Mais comment ce produit se présente-il et comment l’applique t-on ?

Les précisions d’Alain Querrioux, de la société Andermatt : "Cela se présente tout simplement sous la forme de petits sachets, remplis d’argile, dans lequel les nématodes, ces petits vers microscopiques ont été disséminés. Il suffit d’ouvrir le sachet, de le verser dans un pulvérisateur ou un arrosoir. Le produit se dilue très facilement. Puis, on arrose ou on pulvérise le sol ou la plante."

Un traitement naturel, curatif

Ces nématodes sont précieux pour lutter notamment contre les otiorhynques. Les larves et les chenilles de ces petits coléoptères noirs peuvent s’attaquer à de nombreuses plantes, notamment en pots. La vigne, le fraisier, le haricot, la betterave, le petit pois mais aussi l’olivier et les agrumes peuvent en être victimes. Les adultes poinçonnent les feuilles, les larves dévastent les racines.

Si vous remarquez de tels phénomènes, les nématodes vont vous aider à en venir à bout. Mais il faut agir assez vite et pas n’importe comment : "Il faut respecter des conditions de température, surtout de froid. C’est un produit qui doit se conserver au réfrigérateur. En moyenne, un nématode a une durée de vie de 4 à 6 semaines."

Alain Querrioux, PDG de la société Andermatt France, installée au Pays basque. 
Alain Querrioux, PDG de la société Andermatt France, installée au Pays basque.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Sans danger pour l'homme et les animaux

Une trentaine de cultures et d’arbres d’ornement peuvent être protégés par des applications de nématodes. Ces micro-organismes sont absolument sans danger pour nous et nos animaux domestiques.

Derniers conseils : pulvérisez tôt le matin ou tard le soir, les nématodes n’aiment pas être exposés au soleil. Arrosez la terre avant de pulvériser et maintenez humide la zone traitée pendant une dizaine de jours.

Merci à Alain Querrioux, PDG de la société Andermatt, spécialisée dans les produits écoresponsables. Vous trouverez sur son site la liste des espèces protégées par les nématodes. 

Sur l'agenda cette semaine

- Samedi 23 et dimanche 24 mars : Fête des plantes, à Locon (Pas-de-Calais). La première grande fête des plantes du printemps dans les Hauts-de-France. Coup de cœur pour cette fête qui réunit plusieurs dizaines d'exposants, pépiniéristes de très grande qualité.

Trois conférences au programme : Dominique Évrard, spécialiste des géraniums vivaces, parlera des missionnaires botaniste français ; Marc Delrue, chroniqueur sur France Bleu Nord dédicacera son livre "Jardiner toute l'année dans le Nord et de Pas-de-Calais ; David Henriet, blogueur, parlera de l'évolution des jardins. 

Les heuchères, de très bonnes plantes vivaces. 
Les heuchères, de très bonnes plantes vivaces.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

- Samedi 23 et dimanche 24 mars : Fête des plantes, au château de Cheverny (Loir-et-Cher). Expo-vente et nombreux ateliers autour du jardin. 

- Du samedi 23 mars au 30 juin : expo de photographies de Rachel Levy, au château de La Roche-Guyon (Val d'Oise). Une douzaine de grands formats qui magnifient... le compost, eh oui !

- Samedi 23 et dimanche 24 mars : Le printemps des plantes, à Roche-la-Molière (Loire). Expo-vente.

- Samedi 23 et dimanche 24 mars : Camellia, expo gratuite au Gâvre (Loire-Atlantique). Avec la participation de Joël Lemaitre, expert jardin sur France Bleu Loire Océan. 

- Mardi 26 mars, de 14 h à 16 h : atelier "Cultiver ses plantes carnivores", au Jardin botanique de Lyon (Rhône). 

Au jardin des Martels, dans le Tarn. 
Au jardin des Martels, dans le Tarn.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)