Jardin. Les lauriers-roses. Vous pouvez les planter partout !

écouter (3min)

Contrairement à une idée largement reçue, le laurier-rose n'est pas réservé aux climats chauds ou doux. Il existe, en effet, des variétés très résistantes au froid. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les lauriers-roses se cultivent en isolé, en bacs mais ils forment aussi de belles haies qui fleurissent longtemps.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les lauriers-roses (Nerium oleander) commencent à fleurir. Ces plantes peuvent être cultivées en haie, en sujet isolé ou dans de grands bacs sur les terrasses et balcons. Les lauriers-roses ne sont pas uniquement destinés à la Corse, à la Côte d'Azur ou au littoral atlantique, car il existe des variétés très résistantes au froid.

Choisissez une variété adaptée à votre climat

Dans la nature, le laurier-rose pousse en Afrique du Nord au bord des oueds, mais aussi du Moyen-Orient au sud-est de la Chine, en passant par l'Afghanistan, l'Inde, le Pakistan... 

En France, on peut - contrairement à une idée reçue - le cultiver partout, même au Nord. Il suffit de choisir la bonne variété. Philippe Courtoison cultive des lauriers-roses rustiques dans sa pépinière saumuroise, La Palmeraie zen : "Il ne faut pas choisir le laurier-rose juste en fonction de sa couleur mais en fonction de sa rusticité. 'Atlas' résiste jusqu'à -20°C, 'Villa Romaine' -17°C, d'autres à -15°C."

Philippe Courtoison produit lauriers-roses, papyrus et palmiers dans sa pépinière La Palmeraie zen à Saumur.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

"La forme, la couleur et le parfum des fleurs doit passer après la rusticité."

Philippe Courtoison

à franceinfo

Les lauriers roses gardent leur feuillage toute l’année. Quelques feuilles peuvent tomber de-ci de-là en été si vous oubliez de l’arroser. C’est une plante soiffarde et gourmande en fertilisant pour pouvoir produire des fleurs durant de longues semaines. Les besoin en eau sont encore plus important si vous le cultivez en bac.

Parasites en embuscade !

Inspectez très régulièrement votre arbuste car le laurier rose est sensible aux parasites : "C'est un arbuste qu'aiment beaucoup les araignées rouges et les petits pucerons jaunes. Si vous faites face à une invasion de pucerons, pulvérisez du savon noir liquide (dilution : 10% de savon noir dans 1 L d'eau)."

Si l'attaque est faible, laissez ces bestioles tranquilles, ils finiront par attirer les coccinelles. Leurs larves adorent se mettre des pucerons sous la dent... 

Comment cultiver le laurier-rose en pot 

Les lauriers-roses adorent le soleil. Vous pouvez les planter contre un mur. Ce sont des arbustes qui forment de toutes petites racines. Donc, aucun risque pour votre maison ou votre terrasse, les tuyaux ou les câbles enterrés.

Et si vous choisissez de cultiver un laurier-rose en pot, voici les conseils de Philippe Courtoison : "Plantez-le dans un bon terreau bien riche. Vous pouvez drainer le fond du pot mais cela n'a rien d'obligatoire. Je conseille plutôt de réguler les arrosages avec la soucoupe (sous le pot, à enlever en fin d'été ou début d'automne.")

Une plante 100% toxique ! 

Si le laurier-rose est un très bel arbuste d’ornement, il est aussi hautement toxique. Chez lui, tout est toxique les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits.

Pas question d’utiliser ses branches comme pique-brochettes pour les barbecues. Expliquez aux enfants qu’il ne faut surtout pas y toucher. C’est chez les petits qu’on relève le plus grand nombre d’intoxications. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.