Cet article date de plus de dix ans.

Entretenir ses plantes d'extérieur

écouter
C'est le moment d'éclaircir les pommes et les poires, de tailler les gourmands des tomates, les courges, les concombres et supprimer toutes les tiges florales de la rhubarbe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Claude Bureaux répond aux questions suivantes des auditeurs :

Céline de Château-Gontier en Mayenne, a un olivier en pot qui a mal supporté le froid de cet
hiver malgré un voile d'hivernage. Il a perdu toutes ses feuilles. Le bois des
branches reste vert au grattage mais les feuilles ne repoussent pas et aucun
bourgeon en vue.

La taille se fait normalement en mars. Doit-elle
attendre l'année prochaine ou peut-elle tenter quelque chose ?

Georges, dans l'arrière-pays niçois, a planté à l'automne (palissés à un mur) deux
poiriers William greffés, déjà de belle taille (1,50 m), formés en double U. Ils ont
bien fleuri en mars-avril, les feuilles se sont bien développées et sont bien
vertes. Les fleurs ont commencé à donner des embryons de fruits.

Depuis deux semaines environ, les pédoncules sèchent, les
fruits flétrissent et tombent. Son jardin est à 560
m d'altitude. Les arbres sont exposés plein sud. Le
terrain est caillouteux. La température ne descend pas au-dessous de 0.

Dès que Véronique prépare un bout de terre en y plaçant des semis,
les chats des voisins prennent l'endroit pour une litière qu'ils transforment
en champ de bataille ! Dans ces conditions, impossible de faire pousser quoi
que ce soit. Comment décourager ces petits plaisantins ?

Le potager de Suzanne est envahi de fourmis par milliers. Comment s'en débarrasser ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.