Cet article date de plus de dix ans.

Bizarre : une phéromone sexuelle émise par un papillon attire sa chenille

écouter (4min)
Des chercheurs de l'INRA de Versailles-Grignon ont mis en évidence l'effet inattendu d'une phéromone sexuelle d'un papillon de nuit sur les chenilles de la même espèce. Des travaux qui ouvrent de nouvelles voies pour lutter contre les insectes nuisibles dans le domaine de la protection des végétaux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Emmanuelle Jacquin-Joly est directrice de recherche au laboratoire de physiologie de l'insecte, signalisation et communication, un laboratoire INRA et Université Pierre et Marie Curie.

Les chenilles de la noctuelle du coton, Spodoptera littoralis, pourtant immatures sexuellement, sont attirées par la phéromone sexuelle de l'adulte. Mieux encore, les larves sont préférentiellement attirées par une source de nourriture quand elle est "aromatisée" par la phéromone sexuelle. Celle-ci favoriserait la recherche alimentaire chez les chenilles. Cette découverte ne cesse d'étonner les chercheurs. En effet, un tel comportement chez les larves de papillons n'avaient encore jamais été observés. De quoi nourrir l'imagination des chercheurs pour inventer de nouveaux moyens pour lutter contre la chenille de la noctuelle du coton responsable de dégâts considérables principalement dans les plantations de coton.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.