Info santé, France info

Un nouveau traitement contre la rosacée

La rosacée touche près de deux millions de personnes en France. Un nouveau traitement pourrait améliorer la vie des patients souvent très complexés par ce problème dermatologique qui affecte le visage.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La rosacée dans sa forme la plus fréquente se caractérise par des rougeurs sur le visage, très similaires à celles que présentent parfois les personnes alcooliques. Résultat, ces patients font l'objet de préjugés et ont parfois des difficultés dans leur vie professionnelle et sociale.

Il existe deux types de rougeurs explique le professeur Bernard Cribier, chef du service de dermatologie du CHU de Strasbourg : une rougeur diffuse et permanente dans sa partie centrale (le front, le nez, les joues et le menton) et celle des vaisseaux sanguins dilatés.

Les patients souffrant de rosacée ont des bouffées de chaleur. On constate parfois la présence de boutons inflammatoires qui évoluent par poussées.

Les causes de la rosacée

Les causes de cette maladie ne sont pas connues, mais on a constaté que les peaux claires sont plus touchées et que le climat joue également un rôle. On sait aussi qu'il y a des facteurs aggravants liés au climat (la chaleur, le froid, les changements brusques de température) ou liés à l'alimentation (alcool, nourriture épicée, boissons chaudes)

Une double souffrance

Cette maladie provoque une double souffrance esthétique et psychologique puisque ces rougeurs font penser aux visages parfois marqués des alcooliques. Une situation qui n'est pas toujours évidente pour les patients qui doivent faire face à de nombreux préjugés.

Des traitements pour atténuer

Le traitement de la rosacée permet de diminuer les symptômes, d'espacer les poussées mais il n'y a pas de guérison définitive . Jusqu'à présent, le traitement des boutons se faisait à l'aide de trois médicaments. Pour les vaisseaux dilatés ou les rougeurs, on utilise le laser et parfois la chirurgie quand il y a beaucoup de boutons.

Le nouveau médicament est une crème indiquée pour traiter les rougeurs. Son application sur le visage les réduit par une vasoconstriction cutanée. L'amélioration apparaît dès 30 minutes et se maintient jusqu'à douze heures d'affilé.

Les tests ont révélé que la moitié des patients obtiennent une diminution très importante ou une disparition des rougeurs temporaire. Mais pour d'autres, ces rougeurs s'aggravent. Cela s'explique par le fait que dans la rosacée, la peau est hypersensible et que cela entraîne parfois une intolérance à ce produit.

(©)