Pollution sonore : des conséquences parfois graves sur la santé

8 Français sur 10 se disent perturbés par des nuisances sonores lorsqu’ils sont à leur domicile. Cette pollution sonore peut parfois avoir des impacts graves sur la santé, explique Alexia Mayer, sur le plateau du 13 Heures.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les oreilles peuvent être endommagées à partir d’un certain seuil de pollution sonore, explique la journaliste Alexia Mayer, sur le plateau du 13 heures. "La pollution sonore est très présente dans notre quotidien. L’intensité du bruit se mesure en décibels et la douleur apparait à partir de 120 décibels. C’est l’équivalent du niveau sonore d’une sirène de pompiers. Mais notre oreille peut subir des dommages si elle est exposée plus de 8 heures à des bruits d’un niveau de 85 décibels, l’équivalent du bruit d’une tronçonneuse électrique".

Sommeil perturbé et troubles digestifs

Les conséquences de cette pollution sonore sont diverses, poursuit la journaliste. "Le bruit est source de stress lorsqu’il se répète et lorsqu’il dure. Il peut perturber le sommeil, créer des troubles digestifs et même une aggravation des états dépressifs. Mais chacun a un seuil de tolérance au bruit qui lui est propre. 8 Français sur 10 se disent perturbés par des nuisances sonores à leur domicile. Lors d’une exposition à des nuisances sonores trop élevées, certaines cellules de l’oreille interne peuvent être détruites et cela conduit à une perte partielle de l’audition. Deux signaux peuvent vous alarmer : les acouphènes et l’hyperacousie".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un contrôle sonore effectué par des policiers sur un scooter, à Toulon (Var).
Un contrôle sonore effectué par des policiers sur un scooter, à Toulon (Var). (SEBASTIEN NOGIER / IP3)