Info santé, France info

Les rayons UV peuvent rendre accro

Peut-on être drogué aux UV ? Oui, si l’on en croit les résultats d’une étude scientifique qui affirme que s’exposer trop souvent au soleil peut créer une véritable dépendance.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(L'epxosition aux rayons ultraviolets naturels (soleil) ou artificiels (cabines), sont à l'origine de la majorité des cancers de la peau. © Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP)

Bronzer ou lézarder au soleil peut devenir une obsession, c’est ce que révèle une étude parue dans la revue Cell et qui montre par quels mécanismes les UV peuvent déclencher une vraie addiction.

 

On peut vraiment parler d’une dépendance aux UV ou au soleil, au même titre que la dépendance au tabac ou à l’alcool, estime le Dr Aymeric Petit, psychiatre à l’hôpital Bichat à Paris qui a co-écrit Le soleil dans la peau , aux éditions Robert Laffont. "On retrouve les mêmes signes cliniques chez ses sujets que chez les alcoolodépendants ou les fumeurs : perte de contrôle, de s’abstenir, envie irrépressible de consommer et la poursuite du comportement malgré des conséquences négatives. "

 

Les accros au soleil sont les mêmes personnes que les accros au bronzage. Elles recherchent un moyen d’éprouver plus de plaisir, de paraître plus beau et de restaurer une image de soi. Lorsqu’elles ne sont pas au soleil, ces personnes ressentent un état de manque. La dépendance est déclenchée par la répétition de l’exposition.

 

Cette dépendance n’a pas encore été reconnue dans les classifications internationales de psychiatrie mais on peut supposer que l’abord psychothérapeutique est important. Le phénomène touche de plus en plus de personnes et notamment les jeunes de 15 à 35 ans.

(© Robert Laffont)
(L'epxosition aux rayons ultraviolets naturels (soleil) ou artificiels (cabines), sont à l'origine de la majorité des cancers de la peau. © Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP)