Cet article date de plus de dix ans.

Les compléments alimentaires peuvent être dangereux

écouter (5min)
En France, le marché des compléments alimentaires se porte très bien. 500 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel. Mais deux études viennent de jeter le doute sur l’utilité de ces compléments censés améliorer notre quotidien.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La première étude, menée sur 38.000 femmes prenant des multi vitamines, montre qu’il n’y a pas de bénéfices pour la santé et que les consommatrices présentent un risque de mortalité augmenté.

La deuxième étude, montre une augmentation de 17% des risques de cancer de la prostate chez les hommes prenant de la vitamine E à haute dose.

En 2007, des chercheurs avaient établi un lien entre un danger accru de diabète et des suppléments de sélénium. Le réel problème vient du fait que les gens pensent que consommer beaucoup de vitamines et bon pour eux et sans danger. 20% des adultes et 10% des enfants prennent des compléments alimentaires. Or certaines d’entre elles, prises en grande quantité, peuvent avoir des effets néfastes.

Les compléments alimentaires sont nécessaires chez certaines personnes, comme les femmes enceintes, les personnes anémiées, en carence de vitamine D ou ayant des troubles alimentaires. Chez les enfants, ils ne sont nécessaires qu’en cas de carence en vitamine D, en fluor, ou en cas de carence sévère.

Pour participer à une étude sur la santé : L'étude NutriNet Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.