Cet article date de plus de trois ans.

“Un si grand soleil” : le nouveau feuilleton de France 2 qui fait le pari du post-JT

écouter (3min)

France 2 lance dès ce soir à 20h40 le premier épisode de son nouveau feuilleton quotidien “Un si grand soleil”. Une production maison labellisée "service public" qui fait le pari de se positionner face à “Demain nous appartient” sur TF1 et à “Plus Belle la vie” sur France 3 qui rencontrent déjà un fort succès.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sophie Gigon, directrice de la fiction day-time chez France 2, présente le nouveau feuilleton quotidien de la chaîne "Un si grand soleil". (FRANCEINFO/RADIOFRANCE)

Dix ans après après l’échec de “Cinq Sœurs”, France 2 décide de lancer un nouveau feuilleton quotidien baptisé "Un si grand soleil" sur le modèle du célèbre "soap-opéra". Ancrée à Montpellier et incarnée par Mélanie Maudran, la nouvelle série raconte à travers une cinquantaine de personnages une France d'aujourd'hui : "moderne, multiple, innovante et aspirationnelle".

Un feuilleton labellisé "service public"

L'histoire ? Claire, le personnage principal, revient à Montpellier après 17 ans d'absence, afin de faire découvrir à son fils, Théo, sa ville natale. Mais Claire se retrouve quelques heures plus tard en garde à vue. Elle est accusée d'avoir tué son ami d'enfance. Pour prouver son innocence Claire doit affronter le passé, percer ses secrets, dont celui de la mort de sa sœur...

On a réussi à trouver une identité particulière à ce feuilleton. On a essayé de refléter la France d'aujourd'hui, de la société dans ses fondements.

Sophie Gigon, directrice de la fiction day-time chez France 2

franceinfo

France Télévisions a créé la surprise en annonçant que son nouveau feuilleton "Un si grand soleil" allait être diffusé à 20h40, en post-JT. Une case stratégique puisque c'est au moment du JT à 20h30 que la chaîne fait son pic d'audience. 

Nous avons choisi ce créneau car nous voulons nous adresser au plus grand nombre. C'est à cette heure-là qu'on retrouve un public très transgénérationnel.

Sophie Gigon, directrice de la fiction day-time chez France 2

franceinfo

De l'amour, du suspens, des histoires de famille... une recette qui rencontre un franc succès auprès du public comme le montre "Plus belle la vie" depuis 15 ans maintenant. La France "est très en retard par rapport aux autres pays européens qui ont tous trois ou quatre feuilletons quotidiens", avoue Sophie Gigon. Un sacré pari donc pour France Télévisions, d'autant que l'investissement est de taille :
11 millions d'euros dans les studios et plus de 100 000 euros par épisode.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.