Cet article date de plus de huit ans.

RSF publie son classement annuel de la liberté de la presse

écouter (8min)
La Finlande, les Pays-Bas et la Norvège sont en tête du classement, tandis que l'Érythrée, la Corée du Nord et le Turkménistan figurent en queue de peloton. Reporters sans frontières pointe du doigt également le Mali, la Turquie et l'Inde où la situation s'est dégradée en un an.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

 

Comme chaque année, RSF a classé tous les pays du monde en fonction de leur respect de l'indépendance des médias, du pluralisme ou encore de l'accès à l'information.

La France 37e du classement

Et comme chaque année, la Finlande, les Pays-Bas et la Norvège occupent la tête du classement, tandis l'Erythrée, la Corée du Nord et le Turkménistan se situent en queue de peloton. La France, elle, se situe cette année à la 37ème place du classement.

Trois pays font figure de mauvais élèves cette année : le Mali, la Turquie et l'Inde. S'ils ne figurent pas dans le bas du classement, la liberté de la presse s'est largement dégradée dans ces pays depuis un an, selon RSF.

Au Mali, l'accès à l'information est devenu très difficile suite au putsch de mars dernier. La Turquie est elle devenue selon l'ONG "la première prison au monde pour les journalistes, notamment les journalistes critiques sur la question kurde." Quant à l'Inde, elle est montrée du doigt par RSF car la cyber-censure y est en plein développement.

En revanche, Reporters Sans Frontières salue une situation qui s'améliore au Malawi, en Côte d'Ivoire ou encore en Birmanie. Un classement à retrouver dans son intégralité sur le site de RSF.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.