Info médias, France info

Pluto TV s’offre les séries d’AB Productions

La plateforme de streaming gratuit, lancée en février, enrichit son offre de 1 000 heures de programmes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Philippe Larribeau-Lavigne, le patron France de Pluto TV (31 mai 2021).
Philippe Larribeau-Lavigne, le patron France de Pluto TV (31 mai 2021). (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

La France est le 25e pays à avoir lancé le service AVOD de ViacomCBS, qui a déjà séduit 50 millions d’utilisateurs à travers le monde. Contrairement à Netflix et consorts, Pluto TV est une plateforme de vidéo à la demande gratuite et sans inscription, financée par la publicité. Faite pour les nostalgiques, elle propose des contenus des années 90-2000, comme les séries Louis la Brocante , Les Cordier juge et flic ou Sœur Thérèse.com, des dessins animés tels que Dora l’exploratrice ou Bob l’éponge, des feuilletons à l’image de Plus belle la vie. À consommer en linéaire, comme la télévision traditionnelle, ou en rattrapage.

Philippe Larribeau-Lavigne, le patron France de Pluto TV, est venu sur franceinfo lundi 31 mai pour annoncer un partenariat avec Mediawan, l’un des leaders européens de la production audiovisuelle : "On va s’appuyer sur leur catalogue pour lancer cinq chaînes dès aujourd’hui : Instant Saga (les séries iconiques des années 90 comme 'Le château des oliviers' par exemple) et des chaînes dédiées aux séries cultes d’AB Productions comme 'Le miel et les abeilles' et 'Hélène et les garçons'. On sait que ce genre de contenus 'doudou' fonctionne très bien, on a testé le concept dès le départ." 150 films supplémentaires arrivent aussi sur la plateforme, ainsi que tous les épisodes d’Alerte à Malibu avec Pamela Anderson dans son maillot de bain rouge.


La vidéo à la demande sans abonnement est en pleine expansion aux États-Unis. En France, il y a déjà certains acteurs comme Mango et Rakuten TV. Pluto TV s’ajoute à la liste, visiblement avec succès : "On est très fiers de son lancement en France. La reconnaissance du public est là. On ne donne pas de chiffres mais on est au-delà des objectifs fixés",  précise Philippe Larribeau-Lavigne. Le modèle économique est fondé sur la publicité, "entre six et huit minutes par heure, alors que la télé est à 12 minutes ", et le restera. Pas question de lancer une offre payante pour échapper aux spots.
Disponible sur tous les écrans via le site et l’appli pluto.tv, certaines box sous Androïd accueillent aussi la nouvelle plateforme, "Les autres box des opérateurs devraient suivre prochainement." conclut Philippe Larribeau-Lavigne.

Philippe Larribeau-Lavigne, le patron France de Pluto TV (31 mai 2021).
Philippe Larribeau-Lavigne, le patron France de Pluto TV (31 mai 2021). (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)