Melody TV fête ses 20 ans : "Tous les jours, on trouve des trésors"

écouter (8min)

La chaîne payante visite notre patrimoine musical à travers des clips, des émissions de variétés ou des concerts cultes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bruno Lécluse, directeur général de la chaîne Melody TV, le 7 juin 2022 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Depuis 20 ans, Melody TV enchante ses abonnés avec des programmes musicaux vintage. La chaîne payante, accessible sur toutes les box, propose de la variété et de la pop des années 1960 aux années 1990, et même, depuis peu de temps, jusqu’au début des années 2000.

Pour célébrer son 20e anniversaire, elle organise une grande soirée de gala à l’Olympia mercredi 8 juin avec une pléiade d’artistes.

"Melody TV est davantage une chaîne de divertissement, nous sommes au-delà du musical puisque nous avons des émissions, des jeux, des films, des documentaires, explique son directeur général Bruno Lécluse. Plus d’un million et demi de téléspectateurs nous regardent chaque semaine. Et quand nous diffusons la chaîne gratuitement, comme ce fut le cas à Noël par exemple, on monte à plusieurs millions. On aimerait bien passer en gratuit mais il faut vivre ! Melody coûte assez cher puisqu’on travaille beaucoup avec des archives".

"Il y avait une liberté de ton qui n’existe plus"

Ces archives sont achetées à l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) et aux chaînes de télé étrangères. Et à la grande surprise des dirigeants de Melody TV, des inédits sont régulièrement dénichés : "Notre crainte, au début de la chaîne, c’était de ne plus trouver des pépites au bout de 20 ans", poursuit Bruno Lécluse.

"Nous sommes comme des brocanteurs d’œuvres. Tous les jours, on trouve des trésors qu’on remet au goût du jour."

Bruno Lécluse, directeur général de Melody TV

à franceinfo

Champs-Élysées, les shows de Maritie et Gilbert Carpentier, Midi Première… Les nostalgiques sont servis. Ils replongent dans une époque où les émissions de variétés faisaient des audiences incroyables : "Quand vous voyez le casting d’artistes dans ces émissions, c’est impossible à refaire aujourd’hui, note Bruno Lécluse. Et il y avait une liberté de ton qui n’existe plus. Elle n’est pas toujours bonne à prendre mais c’est intéressant de la remettre dans le contexte. Coluche par exemple serait constamment assigné aujourd’hui ! Et il règne une insouciance dans ces émissions. C’est une des raisons du succès de Melody".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.