Info médias, France info

Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin chroniqueurs pour LCI

Nouvel habillage, grande campagne de communication... La chaîne LCI a dévoilé ce matin son dispositif pour l'élection présidentielle. La chaîne info du groupe TF1 a recruté deux chroniqueurs au CV un peu particulier, Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin. Et même si LCI n'est pas parvenue à devenir gratuite, elle est désormais dans une situation économique "saine" promet le patron de TF1 Nonce Paolini.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Pour une chaîne tout info comme LCI, une année d'élection présidentielle n'est pas tout à fait une année comme les autres. C'est pourquoi la chaîne du groupe TF1 a choisi ce mois de janvier 2012 pour lancer une grande campagne de publicité, avec un nouveau slogan : "Mieux que savoir, comprendre". Une campagne lancée exactement en même temps que celle de sa rivale i-télé qui elle aussi tente d'attirer les téléspectateurs en cette année d'échéances électorales.

Alors, la chaîne LCI a présenté ce matin plusieurs nouveautés : un nouvel habillage, de nouvelles émissions, notamment dans les QG de campagne des candidats mais aussi - plus étonnant - l'arrivée sur l'antenne de deux nouveaux chroniqueurs : Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin. Les deux anciens premiers ministres vont donc signer chaque jour un édito politique. Vu leur passé et leur appartenance politique, on peut se demander si leur regard sur la campagne sera vraiment objectif... Mais la direction de LCI nous assure que tous deux sont des "hommes libres" qui vont avoir "une parole libre", y compris sur François Hollande et sur Nicolas Sarkozy. A voir... Ce sera à partir de lundi à 19h10.

En tout cas, la direction de TF1 avait menacé de fermer LCI si la chaîne ne devenait pas gratuite avant fin 2011. On est en 2012, et la menace n'a pas été mise à exécution. A entendre les cadres de TF1 l'année dernière, la chaîne info était au bord de l'asphyxie. Le groupe menait campagne tambour battant pour que LCI obtienne un canal sur la TNT gratuite, comme ses rivales i-télé et BFM TV, affirmant que la chaîne n'était plus économiquement viable. "Si au 31 décembre, nous n'avons pas trouvé de solution, LCI s'arrêtera" avait même dit Catherine Nayl, la directrice de l'information du groupe TF1. Aujourd'hui, le discours n'est plus du tout le même. Il faut dire qu'entre temps, LCI a réussi à rejoindre les offres télé payantes de Bouygues Télécom, Orange, SFR et Numericable. Elle est accessible à beaucoup plus de téléspectateurs et ça lui permettra d'augmenter ses revenus publicitaires. Du coup, le passage en gratuit a perdu beaucoup de son importance.

Et puis, à l'heure où LCI se lance dans une grande campagne de communication et offre de guider les téléspectateurs pendant la campagne électorale, plus question de parler des difficultés économiques de la chaîne. Certes, elle continue à perdre de l'argent - le patron du groupe TF1 Nonce Paolini nous l'a bien confirmé ce matin - mais tout est désormais, dit-il, sous contrôle.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)