Info médias, France info

Le remaniement vu par la presse internationale

La presse étrangère revient très largement sur le remaniement opéré ce mercredi après-midi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Un "gouvernement de combat" . L'expression de François Hollande a visiblement beaucoup plu à la presse internationale. Elle est reprise dans de nombreux titres, comme The Guardian ou The Economist. La présence de femmes, aussi, a été notée par les médias étrangers : "Gouvernement resserré, parité respectée" écrit par exemple le Soir en Belgique. Et puis, la montée en puissance d'Arnaud Montebourg fait beaucoup fait réagir la presse internationale, notamment la presse économique, comme le Wall Street Journal. "C'est une mauvaise nouvelle pour la Suisse" peut-on même lire dans le journal Le Temps.

Ségolène Royal, "un come-back stupéfiant"

Mais une nomination provoque plus de réactions que les autres : celle de Ségolène Royal. "L'ancienne compagne de François Hollande au gouvernement" . Le titre choisi par le Washington Post pour évoquer le remaniement est assez représentatif. "C'est un comeback stupéfiant" écrit la BBC. "Il fait suite au départ de Valérie Treirweiler du palais de l'Elysée" analyse le Daily Telegraph, toujours en Grande-Bretagne. Ségolène Royal, "le retour de l'éternelle candidate" écrit la RTVE, la télévision publique espagnole.

Pour elle, "la vengeance est un plat qui se mange froid" peut-on lire cet après-midi dans Il Giornale, "puisqu'elle est rappelée au moment où le parti socialiste est en grande difficulté" estime le journal italien. Et la presse étrangère de rappeler avec force détails la vie conjugale de François Hollande. La BBC a même mis en ligne un article dédié intitulé "Toutes les femmes du président" , où la nomination de Ségolène Royal est présenté comme le dernier épisode du "triangle amoureux" du chef de l'Etat.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)