Info médias, France info

LCP-AN "est à la diète, comme beaucoup de chaînes publiques"

Bertrand Delais vient de boucler sa première saison à la tête de La Chaîne Parlementaire – Assemblée Nationale. Il en dresse un bilan très positif, avec un gain d'audience de "15 % en moyenne sur l'année". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bertrand Delais, président de LCP-AN, invité de franceinfo le 10 juillet 2019
Bertrand Delais, président de LCP-AN, invité de franceinfo le 10 juillet 2019 (RADIO FRANCE)

Bertrand Delais se félicite  que la chaîne ait battu plusieurs records d'audience, notamment pour le documentaire Mon Chirac, de Jean-Louis Debré (319 000 téléspectateurs).  "La marque LCP s’est imposée autour du documentaire, j’ai voulu consolider", explique Bertrand Delais sur franceinfo mercredi 10 juillet. Mais "les meilleures audiences, cela reste les 'QAG' [Les questions au gouvernement, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale]".

Pas de fusion avec Public Sénat

La saison prochaine, la chaîne devra se contenter d’une dotation équivalente à celle de cette année (16,5 millions d’euros), après le refus des députés d’accorder une rallonge budgétaire. Quant à l’épineuse question sur la fusion avec Public Sénat, l’autre chaîne parlementaire du canal 13 de la TNT, Bertrand Delais n’y est pas favorable : "Vu l'état de LCP, qui produit davantage que Public Sénat, j’ai plus à y perdre qu’à y gagner".

RADIO FRANCE

Bertrand Delais, président de LCP-AN, invité de franceinfo le 10 juillet 2019
Bertrand Delais, président de LCP-AN, invité de franceinfo le 10 juillet 2019 (RADIO FRANCE)